AllaitementMaternagePortageBébéMaman
 

DA 82 : Pommade tous usages et traitement de la candidose

Imprimer Envoyer

Article publié dans les Dossiers de l'Allaitement n° 82 (Janvier – Février – Mars 2010)

 

La pommade « tous usages » (www.nbci.ca/) du Dr Jack Newman n’est pas disponible en France, et il semble difficile d’obtenir en pharmacie une préparation équivalente, selon la formule présentée par Mmes A. Vitoux et M. Courdent (Doss Allait 2008 ; 74 : 19). Il est possible de la remplacer par le traitement suivant :

· En alternance, après chaque tétée, appliquer parcimonieusement sur les mamelons (avec les mains propres, et en utilisant un doigt différent par mamelon) :
o pommade mupirocine à 2% (Mupiderm®) et pommade bétaméthasone à 0,1 % (Betnéval®) à mettre ensemble (mélanger dans le creux de la main une même quantité de chaque crème) ;
o gel de miconazole (Daktarin gel buccal®), à mettre seul après la tétée suivante, au moins 4 fois par jour ;
o alterner ces applications après chaque tétée.
· Le soir uniquement, en cas de présomption de candidose, appliquer à la place des pommades décrites ci-dessus du violet de gentiane aqueux à 1 % (pendant 7 jours maximum).

Parcimonieusement signifie « avec modération ». Le mamelon sera luisant, mais la pommade ne sera pas visible. Ne pas rincer ou essuyer avant la tétée suivante, car cela irrite les mamelons. La pommade est à utiliser jusqu’à ce que toute douleur ait disparu ; ensuite, en réduire l’utilisation progressivement en une à deux semaines jusqu’à arrêt complet. En cas de douleur importante des mamelons, proposer la prise d'ibuprofène per os 400 mg 3 fois par jour pendant quelques jours.

Pour le traitement du bébé, en cas de forte présomption de candidose, qu'il ait ou non des signes visibles de muguet : gel de miconazole (Daktarin gel buccal®) dans la bouche 4 fois par jour pendant 3 semaines, en associant du violet de gentiane à 1 % une fois par jour (le soir, 7 jours au maximum). Le gel de miconazole n'ayant plus l'AMM pour les enfants de moins de 6 mois, utiliser chez ces bébés la nystatine (Mycostatine suspension buvable®) en badigeonnage dans la bouche 4 à 6 fois par jour, mais ce traitement est peu efficace. L'amphotéricine (Fungizone®) pourrait également convenir, mais la posologie de 1,5 ml par jour pour un bébé de 3 kg (à répartir en 3-4 prises en badigeon dans la bouche, de préférence loin des repas) est plus difficile à appliquer chez les nouveau-nés.

Si la douleur ne diminue pas au bout de 3-4 jours ou si une douleur persiste au bout de 2 à 3 semaines de traitement, refaire le point avec une personne compétente. En parallèle, revoir la prise du sein afin d’optimiser la prise en bouche. En effet, une mauvaise prise du sein peut très souvent être à l’origine des douleurs, et une meilleure prise du sein améliorera toute cause de douleurs des mamelons.

M Courdent (2, 3, 4, 5), A Vitoux (1), D Ortais (3, 5, 6), ML Hessel (1, 2, 3)
1 pharmacienne ; 2 consultante en lactation IBCLC ; 3 animatrice LLL ; 4 puéricultrice ; 5 DIU LHAM ; 6 sage-femme

 

Mise à jour le Mercredi, 16 Avril 2014 11:15