AllaitementMaternagePortageBébéMaman
 

Le bébé qui refuse le sein (Problèmes de succion)

Imprimer Envoyer


Hypersensibilité de la tête du bébé

La mère dit que son bébé s'écarte du sein ou lâche le sein pendant la tétée.

Questions à poser à la mère

Pendant que vous l'allaitez, touchez-vous le visage ou la tête de votre bébé avec vos
doigts ? Utilisez-vous la position du ballon de rugby ?

Suggestions

Expliquez à la mère que certains bébés ont un réflexe de fouissement très fort qui leur fait tourner la tête quand on les touche derrière la tête, à moins que ce ne soit un toucher ferme et constant. D'habitude, la main derrière la tête ne pose pas de problème, mais un toucher sur le visage ou le côté de la tête suffit à faire tourner la tête au bébé. Recommandez à la mère d'éviter de toucher le visage et/ou la tête du bébé pendant qu'elle l'allaite. Quand elle utilise la position en ballon de rugby, elle peut mettre une serviette entre sa main et la tête du bébé, ou emmailloter le bébé dans une couverture, avec un coin de la couverture entre sa main et la tête du bébé. La main de la mère doit être à la base de la tête du bébé; elle doit soutenir la tête et le cou en posant ses doigts sous le niveau des oreilles.

Réflexe d'éjection puissant ou production de lait surabondante

La mère dit que son bébé a l'air de s'étouffer ou d'avaler de travers, ou qu'il rejette le sein après l'avoir bien pris.

Questions à poser à la mère

A quel moment le bébé rejette-t-il le sein?
Est-ce quand le lait commence à couler?

  • La mère peut savoir quand le lait commence à couler par l'un des signes suivants, ou plusieurs, mais parfois aucun :
  • Contractions utérines et saignement (pendant les jours suivant l'accouchement).
  • Ralentissement du rythme de succion : le bébé avale et respire à chaque succion (succion nutritive).
  • Sensation de picotement ou de tension dans le sein. (Ceci peut ne pas être ressenti les premières semaines.)
  • Ecoulement de lait de Vautre sein.
  • Du lait aux commissures des lèvres du bébé.
  • Sensation de relaxation générale.

Le bébé semble-t-il téter plus pour son plaisir que pour le lait lui-même?
Proteste-t-il quand vous le changez de sein pendant la tétée?
Recrache-t-il ou vomit-il l'excès de lait après la tétée?

 

Suggestions

Enlever le bébé du sein quand le lait commence à couler. Remettre le bébé au sein après une ou deux minutes, quand le flot de lait se ralentit.
Mettre le bébé dans une position telle qu'il tète vers le haut, avec son cou et la gorge plus haut que le mamelon.6 Dans la position en ballon de rugby, la mère doit mettre des oreillers entre ses genoux et le bébé, et se pencher en arrière (chaise à bascule). Si elle allaite allongée sur le côté, elle peut mettre un drap de bain plié sous son bébé de façon à ce que le visage de ce dernier soit plus haut que le sein. Elle peut aussi utiliser la position suivante : elle se met sur le dos avec son bébé allongé sur elle, et elle soutient le front de son bébé avec sa main. Le trop plein de lait s'écoulera de la bouche du bébé (mettre une couche ou une serviette de chaque côté).
Un bébé qui repousse le sein parce qu'il n'a pas faim, peut être satisfait en tétant le doigt d'un de ses parents entre deux tétées, du moment qu'il est allaité dix à douze fois par 24 heures, et qu'il mouille au moins cinq à six couches complets et produit des selles deux à cinq fois ou plus par jour tant qu'il est tout petit.
Si elle continue à produire trop de lait, passées les six premières semaines où le bébé a sa période de croissance la plus rapide, la mère peut commencer à limiter l'allaitement en ne donnant qu'un seul sein pendant deux à quatre heures, puis l'autre sein pendant les deux à quatre heures suivantes. Cela aidera à réduire la sécrétion et à l'adapter aux besoins de son bébé. Mais attention : si elle fait cela pendant les premières semaines, avant que le taille de sa poitrine et la sensation d'avoir les seins lourds et tendus ne se soient atténuées, la diminution du temps de succion peut entraîner une diminution considérable de la sécrétion lactée. Il est possible que le bébé demande à téter plus souvent s'il est limité à un seul sein pendant une certaine période. La mère doit se sentir libre d'allaiter si un de ses seins trop plein est inconfortable. Si les seins sont toujours "trop pleins", même après que le bébé ait tété, la mère peut utiliser une compresse chaude et masser sa poitrine avant la tétée suivante. Si elle souffre d'engorgement peu après une tétée, et que son bébé est rassasié, elle peut tirer un peu de lait pour se soulager, pas plus.

Confusion sein-tétine

La mère raconte que son bébé repousse le sein hors de sa bouche et pleure de frustration. Cela peut lui donner l'impression d'être rejetée par son bébé. Il est possible que

le bébé soit fréquemment nourri au biberon. Les problèmes de confusion sein-tétine arrivent aussi quand une mère essaie d'allaiter un bébé nourri jusque là au biberon.

 

Questions à poser à la mère

Votre bébé a-t-il reçu un biberon? Utilisez-vous des bouts de sein? Une sucette? Si la mère répond "oui" à une de ces questions, demandez-lui si son bébé repousse le sein après avoir commencé à le prendre. Il est possible que le bébé ait appris à pousser sa langue vers l'avant quand il était au biberon, et que sa langue pousse le sein hors de la bouche.19
Si la mère répond par la négative à ces questions,    demandez-lui si son bébé se comporte ainsi depuis la  naissance. Il est possible qu'il ait sucé sa langue in utero, et qu'il n'aplatisse pas sa langue maintenant pour prendre le sein correctement.

Suggestions pour apprendre au bébé à prendre le sein

Expliquez les différences entre succion au sein et succion au biberon (p 3). Encouragez la mère à ne plus utiliser de biberons, tétines et bouts de sein pendant plusieurs jours. Rassurez la mère. Dites-lui que vous allez lui expliquer comment nourrir son bébé pendant qu'il apprend à téter correctement. Si le bébé prenait régulièrement du lait de substitution, il sera nécessaire de continuer à lui donner ce complément jusqu'à ce que la sécrétion de la mère ait suffisamment augmenté pour répondre aux besoins du bébé.
Apprendre au bébé à prendre le sein et à téter.
La mère et le bébé auront tous deux besoin d'encou­ragements pendant la période de transition. Le bébé va souffrir de confusion et peut-être de frustration. Il faut bien expliquer à la mère l'importance de féliciter son bébé à chaque petit progrès : une bouche bien ouverte, une langue aplatie, une bonne prise du sein, même une seule bonne succion. 42a La mère et le bébé auront besoin de patience et de persévérance. Il faut calmer le bébé à chaque fois qu'il s'énerve. La mère aura aussi peut-être besoin qu'on l'aide à rester calme.
Il faut apprendre à la mère la méthode d'extraction manuelle du lait pour qu'elle puisse assouplir son aréole avant la tétée. Il est aussi important de lui expliquer une bonne position d'allaitement pour que le bébé puisse téter correctement.
Quand un bébé a été nourri au biberon, il a pris l'habitude d'un flot de lait immédiat et régulier. Expliquez à la mère qu'il est important de faire couler son lait avant de mettre le bébé au sein. Elle peut essayer l'extraction manuelle 5,31 le massage des seins (p 19), l'application de chaleur (p 19), un tire-lait manuel, ou bien elle peut simplement attendre le réflexe d'éjection du lait.
Aidez la mère à trouver une position d'allaitement qui soit confortable. La position assise classique est préférable, car elle a un meilleur contrôle de la tête du bébé et elle voit bien ce qu'il fait. Aidez-la à se relaxer. Choisir un moment où le bébé n'a pas trop faim, de façon à ce qu'il soit plus détendu et qu'il accepte plus facilement d'apprendre quelque chose de nouveau.
Pour lui faire ouvrir la bouche, la mère peut faire couler un peu de son lait sur les lèvres du bébé. Quand il ouvre grand la bouche, elle doit vérifier qu'il a la langue
bien à plat sur sa gencive inférieure, puis le mettre au sein rapidement, pour qu'il ait le sein au fond de la bouche. De cette façon, ses premiers mouvements de succion vont étirer l'aréole et permettre à ses mâchoires de bien comprimer les sinus lactifères sous l'aréole. Alors le bébé pourra bien extraire le lait. S'il repousse le sein de sa bouche avec sa langue, essayez l'exercice de la "marche vers l'arrière de la langue" (p 13).
Si le bébé ne reste pas au sein une fois qu'il y est mis, faites couler au goutte à goutte du lait de la mère ou de l'eau tiède stérilisée à la jonction entre sa lèvre supérieure et le sein quand il tète. Pour cela, on peut se servir une seringue sans aiguille, d'un compte-gouttes ou d'une petite cuillère. Le bébé va avaler le liquide, et le fait d'avaler va aplatir sa langue, ce qui lui permettra de bien attraper le sein.
Pour certains bébés, il est nécessaire de leur offrir un flot continu de lait pour les garder au sein.46 On peut utiliser un dispositif d'aide à l'allaitement (DAL). La mère suspend autour de son cou un flacon qui contient soit du lait maternel, soit un lait de substitution. De ce flacon partent deux petits tubes souples qui seront attachés avec un tissu adhésif sur le dessus du sein de façon à ce qu'ils dépassent le mamelon de 5 mm environ. Le tube doit se trouver près du milieu de la lèvre supérieure du bébé. La mère peut toucher doucement les lèvres du bébé avec son mamelon pour l'encourager à ouvrir la bouche. Alors, le bébé peut prendre dans sa bouche le sein et le tube en même temps. Après chaque mouvement de compression de la mâchoire, appuyez un peu sur le flacon du DAL de façon à ce que la succion du bébé soit récompensée par quelques gouttes de liquide. Au début, il faudra peut-être le tenter avec quelques gouttes de liquide à chaque fois qu'il s'arrête de téter. Avec cette méthode, certains bébés arrivent à bien téter en un à deux jours, mais d'autres ont besoin d'une période d'apprentissage bien plus longue. Il arrive parfois qu'un bébé qui recevait jusque là presque toute sa nourriture au biberon rejette complètement le sein au début, mais même ce bébé, surtout s'il est tout petit, peut apprendre à associer le sein avec l'idée de nourriture et le plaisir d'une expérience positive, et cela en quelques jours. Voir ci-dessous pour davantage d'information.
Si le bébé a reçu des compléments régulièrement, sa mère a peut-être besoin d'augmenter sa sécrétion lactée. Voir la technique de "super alternance" (p 26). Pendant qu'elle travaille à augmenter sa sécrétion lactée, il est très important qu'elle compte le nombre de couches mouillées par le bébé. Un bébé qui mouille moins de cinq à six couches par 24 heures et/ ou qui a des selles peu fréquentes (moins de deux par jour) ne reçoit peut-être pas assez de lait. Après le premier mois, il est normal pour un bébé allaité de passer plusieurs jours sans selles, surtout pendant les périodes de croissance rapide. Mais chez un bébé nouveau-né, des selles rares sont souvent un indice que le bébé ne reçoit pas assez de lait.
Recommandez à la mère de ne pas réduire les compléments trop rapidement. Cela peut prendre du temps de rétablir la sécrétion lactée et d'apprendre au bébé à bien téter au sein. Cela peut aller de quelques jours si la production est peu diminuée, à plusieurs semaines pour un bébé qui a un problème de succion persistant. Une fois que le bébé a appris à accepter le sein, le complément peut être donné avec un DAL quand le bébé est au sein. Suggérez à la mère qu'elle consulte son médecin pour discuter des besoins caloriques de son bébé.

Si le bébé n'a jamais été allaité, la façon la plus rapide de rétablir la sécrétion lactée de la mère est de louer un tire-lait électrique automatique. Un tire-lait à double embouchure permettant de tirer le lait des deux seins en même temps est particulièrement efficace. Elle devra tirer son lait pendant 10 minutes par sein, 8 à 12 fois par 24 heures, pendant quelques jours.
Cela peut prendre énormément de temps d'apprendre à un bébé de téter au sein. Pendant la période d'apprentissage, la mère a besoin de soutien et d'aide pour ses autres activités. Une fois qu'on lui a expliqué ce qu'il faut faire, il est possible que la mère décide de continuer à nourrir son bébé au biberon. Une mère fait de son mieux pour son bébé selon ses possibilités. C'est à elle de prendre la décision.

 

Un planning pour apprendre à un bébé qui souffre de confusion sein-tétine à prendre le sein.

Premier jour : pas de biberon, pas de sein.
Pendant une journée, on peut donner au bébé du lait maternel avec une seringue, un compte-gouttes, une petite cuillère, un petit verre ou un bol en plastique souple. Si la mère n'a pas assez de lait, la mère peut demander à son médecin quelle marque et quelle quantité de complément elle doit utiliser. Attention : quand on utilise un compte-gouttes pour nourrir le bébé, il doit être assis bien droit sur les genoux de sa mère avec son menton appuyé contre son torse de façon à éviter qu'il s'étouffe ou qu'il aspire du liquide dans ses poumons. Demandez à la mère d'écrire cette recommandation.

Deuxième jour : pas de biberon, on offre le sein pour le confort. Maintenant, le bébé est prêt à accepter d'être mis près du sein nu de sa mère pendant qu'elle lui donne son complément. La mère peut offrir le sein à son bébé pour le confort après l'avoir nourri, ainsi que lorsqu'il semble avoir envie de sucer. S'il s'écarte du sein en se cambrant, on peut l'emmailloter et le calmer avant de lui offrir le sein à nouveau. Il a peut-être besoin d'une nouvelle journée sans le sein. Il ne faut pas le forcer.
La transition au sein. Une fois que son bébé accepte le sein pour le confort, la mère peut essayer de l'allaiter une demi-heure avant qu'il n'ait faim. En général, le bébé acceptera. Recommandez bien à la mère de ne pas utiliser de tétine pendant plusieurs semaines, de façon à ce que son bébé ait le temps de bien apprendre à téter.

 

Le bébé qui a une succion faible

La mère dit que son bébé ne garde pas le sein dans la bouche. Le sein glisse de la bouche du bébé, surtout si elle bouge, même un tout petit peu. Il est possible qu'elle voie du lait couler de la bouche du bébé. Il est possible que le bébé s'étouffe ou qu'il avale de travers quand il tète.

 

Questions à poser à la mère

Combien de couches votre bébé mouille-t-il chaque jour?
Après la montée de lait, s'il a moins de deux selles et cinq à six couches mouillées par 24 heures, c'est probablement un indice que le bébé ne reçoit pas assez de lait. Surtout si l'urine fait rougir la peau du bébé, qu'elle est foncée ou a une odeur forte.
Le bébé a-t-il repris son poids de naissance? A quel âge?
La mère doit demander de l'aide sans tarder si le bébé continue à perdre du poids après la montée de lait, ou s'il n'a pas repris son poids de naissance après 2 à 3 semaines. Cela peut indiquer un problème de succion.
Comment s'est passé l'accouchement? Certains médicaments peuvent avoir une influence sur la capacité à téter du bébé.
Le bébé a-t-il des problèmes de santé? Quand un bébé ne tète pas bien, il faut toujours envisager la possibilité  d'une infection  ou d'un problème médical.
Lorsque vous lui touchez la joue, avance-t-il la tête vers cette sensation ? Cherche-t-il le mamelon quand vous le mettez près du sein,ou met-il simplement sa bouche un peu vers le mamelon
?
Il est possible que le réflexe de fouissement du bébé soit faible.
Le bébé peut-il  être décrit comme hypotonique,  comme une poupée molle?
Reste-t-il souvent allongé bras et jambes étendus  plutôt que pliés ? Cela peut indiquer une faible tonicité musculaire. Cela peut être amélioré en allaitant le bébé en position horizontale, par exemple allongée sur le côté, ou en position assise classique.

Les joues du bébé se creusent-elles quand il tète ?

 

Informations de base

Quand un bébé a une faible succion, le manque de stimulation des seins peut causer un engorgement prolongé. Ceci cause une diminution rapide de la sécrétion lactée pendant la première semaine. La succion du bébé peut devenir encore plus faible à cause de sa perte de poids continue. Si le problème est identifié tard (après 5 à 7 jours), il est possible que la mère doive utiliser en complément non seulement son propre lait qu'elle tirera, mais encore un autre lait de femme ou de substitution pour satisfaire les besoins nutritionnels de son bébé pendant qu'elle travaille à rétablir sa sécrétion lactée en tirant son lait régulièrement après chaque tétée. En général, son succès est lié à l'aide qu'elle reçoit des membres de sa famille, à des contacts quotidiens avec le consultant en lactation, et à sa propre détermination à allaiter.
Il est important de reconnaître le bébé qui a une faible succion le plus tôt possible après la naissance, avant que la sécrétion lactée de la mère ne diminue. Si cela est reconnu tôt, on peut lui donner le colostrum / lait que sa mère a préalablement tiré, pendant qu'il apprend à bien téter. Les indices à rechercher sont :

  • Le bébé tète activement, en avalant, pendant moins de 5 minutes par sein à chaque tétée. Si en outre le bébé tète moins de 8 fois par 24 heures, le manque de succion efficace est particulièrement inquiétant.
  • Depuis la montée de lait, le bébé a moins de 6 couches mouillées et moins de 2 à 5 selles par jour.

Quand la mère se rend compte que son bébé a une succion faible, elle peut faire couler son propre colostrum ou lait directement dans la bouche du bébé pendant qu'il tète, ou elle peut tirer son lait après la tétée, soit manuellement, soit avec un tire-lait, et le donner à son bébé avec un compte-gouttes, une tasse, une cuillère, etc. Le médecin peut déterminer la quantité nécessaire pour le bébé en fonction de son poids. Ces méthodes alternatives d'alimentation peuvent être diminuées graduellement quand le bébé prend du poids (120 à 200 g par semaine), qu'il mouille six couches par jour avec des urines claires, qu'il a des selles fréquentes (2 à 5 par jour) si c'est un nouveau-né, et qu'il tète de façon plus efficace. Pendant la période où les compléments sont graduel­lement diminués, la mère a besoin de soutien. Même si des indices montrent que son bébé va bien, elle peut manquer de confiance et douter de pouvoir produire assez de lait pour son bébé.

 

Suggestions

Recommandez aux parents qu'un médecin fasse une évaluation clinique du bébé. Ce genre de bébé a besoin d'être suivi régulièrement par un médecin. Pour un bébé qui a un faible réflexe de fouissement, il est important que le mamelon de la mère soit bien au fond de sa bouche, de façon à presser contre la partie antérieure du palais mou pour déclencher le réflexe de succion.42, 57 Pour ce faire, dans la position assise classique, lever les pieds du bébé plus haut que le sein opposé, de façon à ce que sa tête soit plus basse que ses pieds. La mère devra se servir d'oreillers pour élever son bébé à la hauteur de la poitrine.
Différentes positions peuvent être essayées : peut-être sera-t-il mieux dans la position classique, ou bien si sa mère s'allonge pour l'allaiter. Certains bébés ont une meilleure succion dans la "position de transition" décrite pour les bébés prématurés dans A Practical Guide to Breastfeeding.

Quand le bébé tète le sein gauche, la main droite de la mère soutient la tête et le cou du bébé, et le corps du bébé est sur un oreiller sur les genoux de sa mère, tandis qu'elle soutient son sein avec la main gauche; quand il tète le sein droit, la main gauche de la mère soutient la tête du bébé et sa main droite le sein.
Juste avant d'allaiter, doucement mais fermement, passez l'index autour des lèvres du bébé 3 fois dans le sens des aiguilles d'une montre, puis 3 fois dans le sens opposé.  Cela peut l'aider à fermer la bouche de façon plus hermétique sur le sein.
Juste avant de le mettre au sein, touchez-lui la langue avec un doigt pendant un instant.
Pendant l'allaitement, utiliser la position de Dancer pour soutenir le menton du bébé et stabiliser sa mâchoire; cela lui permet de concentrer toute son énergie à téter. Dancer et Cerutti expliquent cette technique en détail: voir ci-dessous:

 

Position de Dancer-Cerruti

 

D'abord, la mère met son bébé en position d'allaitement. Puis elle tourne la main dont elle se sert pour soutenir son sein de façon à ce que son sein repose au fond du "U" formé par son pouce et son index. Alors, la mère glisse son pouce et son index vers l'avant, de façon à ce qu'ils soient devant son sein; cela laisse trois doigts pour soutenir le sein et l'empêcher de glisser sur le menton du bébé. La mère approche le bébé du sein et soutient son menton en le mettant au fond du "U". Pour stabiliser sa mâchoire, elle plie son pouce et son index, et tient les joues du bébé avec douceur pendant qu'il tète. Au fur et à mesure que son bébé acquiert une meilleure tonicité musculaire, la mère peut se servir de son index seulement, en le mettant sous le menton du bébé, pour lui donner du soutien pendant la tétée.
C'est la mère du bébé qui a une faible succion qui doit décider du rythme des tétées. Il faut qu'elle le réveille pour des tétées courtes et fréquentes, toutes les deux heures pendant la journée et au moins une fois la nuit. Quand le bébé tète de façon inefficace, elle peut tirer son lait après la tétée et le donner au bébé avec une cuillère, un compte-gouttes, une tasse, etc.

Le bébé qui se cambre

La mère dit que son bébé ne reste pas au sein. Le bébé cambre sa tête et son corps, et hurle. Parfois, elle signale que le bébé arrive à tenir sa tête droite alors qu'il a une ou deux semaines, ou bien qu'il arrive à se retourner quand il a un mois.

A quels intervalles  votre bébé tète-t-il?
Ce genre de bébé tète souvent parce qu'il a faim. Il ne tète pas de façon efficace, et reçoit donc peu de lait de fin de tétée.
A quel heure du jour ou de la nuit votre bébé tète-t-il  le  mieux?
Ce genre de bébé se débrouille mieux en général la nuit, quand il est allaité allongé sur le côté.

Votre bébé crache, rote, a-t-il beaucoup de gaz?
Ce genre de bébé avale beaucoup d'air. Diriez-vous du  bébé qu'il est vigoureux?
Cela peut être un indice de forte tonicité musculaire. Ce genre de bébé peut lever la tête et le torse si son parent appuie sur ses fesses quand il est à plat ventre sur une surface plane.
A-t-il les bras et les jambes généralement pliées ou toujours tendues?
Une préférence pour une position d'extension peut être le signe d'un bébé hypertonique.
Y a-t-il de la place entre son menton et son torse quand il tète?
Un bébé qui se cambre penche souvent la tête en arrière.

Informations de base

II y a des bébés qui se mettent dans une position cambrée en étendant leur corps très fort à la hauteur du cou, du tronc et des jambes. Ce bébé se cambrera vers l'arrière si ses pieds touchent quoi que ce soit. Pour l'empêcher de se cambrer, garder le bébé en position enroulée (dos rond). Bouger lentement. Tenir sa tête de façon à ce qu'il ne puisse pas la rejeter en arrière. Soutenir ses jambes genoux pliés pour qu'il ne puisse pas les raidir. Dans la position en ballon de rugby, la tête et les hanches du bébé sont pliées en position foetale, ce qui décourage la cambrure. Il est parfois nécessaire, s'il se raidit, de plier son gros orteil : cela relaxe les jambes. La mère peut tenir son bébé dans une position telle qu'il est plié vers l'avant, et le porter en l'appuyant sur la hanche. Pour changer sa couche, coucher le bébé sur le côté. Le tenir comme cela pendant une minute avant de le relâcher. Pour le prendre dans les bras, lui tenir les bras, le rouler sur le côté, soutenir sa tête, le plier vers l'avant et le tenir enroulé. Ce genre de bébé dort bien dans un siège-auto pour bébé.

 

Suggestions


II faut calmer ce bébé avant de l'allaiter. Pour l'aider à se relaxer, on peut le masser, l'emmailloter ou le tenir de façon très ferme. Beaucoup de ces bébés arrivent à téter calmement après s'être cambrés trois fois.
Utilisez une modification de la position en ballon de rugby pour allaiter. Mettez le bébé avec les fesses sur une surface dure, et les pieds tournés vers le haut de façon à ce qu'ils ne touchent rien. Tenez sa tête de façon à ce que son menton touche presque son torse; cela aide sa langue à bouger correctement. La mère peut surélever sa jambe pour que sa cuisse puisse soutenir le bras qui tient le bébé. Elle peut aussi se servir d'un coussin ou d'une couverture pliée pour soutenir sa main et son avant-bras. Son bras se fatigue facilement à cause de la poussée de la tête du bébé contre sa main.
Ce genre de bébé peut téter de façon efficace dans la position classique s'il est plié fermement dans un porte-bébé de type hamac qui l'enveloppe et empêche les bras et les épaules de la mère de se fatiguer.

 

Mise à jour le Lundi, 02 Mars 2009 23:05