AllaitementMaternagePortageBébéMaman
 

Historique de LLL international

Imprimer Envoyer



Une idée est née

 

Le pouvoir d'une femme ne devrait jamais être sous-estimé. Dans le cas de La Leche League, on ne doit jamais sous-estimer le pouvoir de sept femmes déterminées. Ce qui a commencé en 1956 comme un "gentil petit groupe local de mères" s'est transformé en une organisation internationale qui a aidé des centaines de milliers de mères et de bébés à travers le monde depuis plus de 50 ans et poursuit son action.

Les membres de LLL sont fières de dire que l'association a commencé par un pique-nique et, en un sens, c'est bien ce qui s'est produit. Deux des fondatrices, Mary White et Marian Tompson, étaient assises sous un arbre, allaitant leur bébé, lors d'un pique-nique paroissial. Elles ont été étonnées par le nombre de femmes qui les approchaient en disant : "Je voulais allaiter mon bébé, mais…" Elles s’aperçurent alors que les problèmes rencontrés par ces femmes lors de leurs tentatives d'allaitement étaient fréquents. Elles étaient convaincues que chacune de ces mères aurait pu allaiter son bébé si elle avait eu des réponses à ses questions.

Mary et Marian consultèrent le mari de Mary, le docteur Gregory White, un médecin en faveur de l'allaitement mais qui n'avait que peu de conseils pratiques à leur donner. Elles fouillèrent dans ses livres de médecine pour n'y trouver qu'un peu d'information scientifique, et elles se remémorèrent leurs propres expériences d'allaitement. Elles en déduirent que les secrets du succès de l'allaitement étaient les informations, l'encouragement et le soutien.

Ces deux femmes n'avaient pas de projets précis, mais elles décidèrent de se rencontrer chez Mary et d'inviter quelques amies pour discuter d'allaitement. Mary appela Edwina Froehlich qui, à son tour, invita Viola Lennon. Mary contacta Mary Ann Kerwin, sa belle-sœur, et Mary Ann Cahill qui elle, pensa à Betty Wagner. Ces sept femmes se rencontrèrent plusieurs fois pendant l'été et le début de l'automne pour planifier la mise sur pied de leur groupe d'allaitement.

Il semblait évident que les deux préoccupations les plus importantes pour les nouvelles mères étaient de savoir si elles avaient suffisamment de lait et si leur lait était adéquat pour leur bébé. L'aide fournie sur une base de mère à mère avait été une importante source d'encouragement pour chacune des fondatrices lorsqu'elles avaient appris l'art de l'allaitement. Chaque fondatrice contribua à l'organisation débutante en y apportant sa formation personnelle, ses expériences et ses talents particuliers.

La première réunion officielle fut tenue le 17 octobre 1956 à Franklin Park, Illinois, États-Unis. Les sept fondatrices ainsi que cinq de leurs amies enceintes y étaient présentes. Cependant, le groupe ne demeura pas longtemps petit et intime. À leur grande surprise, des femmes qu'elles ne connaissaient pas commencèrent à se présenter. En quelques mois, il y avait tellement de femmes demandant à venir aux réunions qu'il fallut diviser le groupe en deux.

L'idée prend de l'ampleur

 

Bien que les premières réunions ne fussent pas structurées, le groupe devint graduellement mieux organisé. Les fondatrices commencèrent une série de quatre réunions et se rencontraient toutes les trois semaines. Une réunion pour les pères fut animée par le docteur Herbert Ratner, commissaire de la santé de Oak Park, Illinois, et ami du docteur White.

Le nom La Leche League fut choisi en 1957. "Leche" est un mot espagnol (prononcé "létché") qui signifie "lait".

"Alors que nous cherchions un nom pour la nouvelle organisation, nous, les fondatrices, fumes frappées par l'importance accordée à l'allaitement par les premiers immigrants espagnols venus en Amérique. En 1598, ces premiers habitants dédièrent un lieu saint à "Nuestra Senora de la Leche y Buen Parto" (Notre-Dame de l'heureuse délivrance et du lait abondant). Les mots "heureuse délivrance et lait abondant" parlaient profondément d'un désir ardent commun à tant de mères. Comme les femmes de cette époque, nous aimions allaiter nos bébés et voulions partager nos nouvelles connaissances avec d'autres mères. Même si notre nom était inspiré d'un lieu saint, nous décidâmes unanimement que l'organisation serait non-confessionnelle dès le départ. Pour nous, "La Leche" (le lait) devint autant un symbole qu'un nom. Même si le choix du nom était relié au fait que le mot "allaitement" n'était pas acceptable à l'époque (Ndlt : "breastfeeding" à cause du mot "breast" [sein]), l'origine sainte de notre nom reflétait aussi l'importance que nous attachions au travail que nous entreprenions."

Les fondatrices de LLLI

 

Le livre L’art de l’allaitement maternel fit ses débuts en tant que cours par correspondance pour les mères vivant trop loin pour pouvoir participer aux réunions. Vi Lennon se souvient qu'au début elle ne voyait pas la nécessité d'un livre, mais les lettres de mères, en provenance d'un peu partout aux États-Unis, contribuèrent à changer son point de vue à ce sujet.

Au début, chaque exemplaire du livre était accompagné d'une lettre personnelle d'encouragement. La première édition de L’art de l’allaitement maternel, vendue sous forme de cahier à spirale avec feuillets mobiles, fut révisée, augmentée et présentée sous le format familier du "livre bleu" en 1963. Plus d'un million d’exemplaires furent vendus dans les dix-huit années suivant sa parution. En 1981, on procéda à une révision. C'est la New American Library (maintenant Penguin USA) qui obtint en 1983 le permis de publier cette nouvelle édition et qui, aujourd'hui, co-publie le livre et le rend largement disponible dans les librairies (ce n’est pas le cas en France). De nouvelles éditions furent publiées en 1987, 1991 et 1997. L’art de l’allaitement maternel est disponible en huit langues : anglais, espagnol, allemand, français, hollandais, italien, japonais et polonais.

En 1958, LLL News fit ses débuts. Marian Thompson en fut la première éditrice et la compilation se faisait chez elle, en famille. Pendant 26 ans, LLL News a continué à être publié par La Leche League à l'intention de ses membres et ce, jusqu'en 1985, moment où son format fut révisé et augmenté, devenant alors New Beginnings. Leaven, le journal des animatrices de LLLI, est publié depuis 1965.

En 1963, pour la première fois, un employé fut embauché pour traiter le courrier et LLLI loua son premier bureau, composé d'une seule pièce. Les premiers statuts parurent en 1963, et en juin 1964, LLL devint officiellement "La Leche League International".

Le siège social international de l'organisation se trouve maintenant à Schaumburg en Illinois, aux États-Unis. Plusieurs employés y travaillent ; ils s'occupent du traitement des commandes et des contributions de membres, répondent aux demandes de renseignements, produisent les publications de LLLI, gardent à jour les dossiers de recherche sur l'allaitement, demandent des subventions et des fonds, planifient les congrès, séminaires et ateliers de LLLI, gèrent les activités Internet de LLLI et se chargent des services administratifs de l'organisation.

Plusieurs des femmes qui écrivirent aux fondatrices voulaient ouvrir un groupe LLL dans leur propre région. Elles furent encouragées à le faire et, en peu de temps, LLL News avait sur sa liste d'envoi des groupes de l'Ohio, du Missouri, du Colorado, du Canada et du Mexique. Cette croissance rapide commença à inquiéter les fondatrices, car elles voulaient une organisation qui promeut une philosophie particulière de l'allaitement et du maternage. Elles voulaient que les mères puissent trouver le même genre d'informations et d'encouragement quel que soit le groupe LLL qu'elles fréquentaient. Il devint évident qu'une procédure uniforme était nécessaire pour celles qui étaient intéressées à former un groupe LLL. Des procédures pour garder un contact avec les groupes et les animatrices à travers le monde étaient également nécessaires. Ces décisions contribuèrent au développement, en 1964, du département des animatrices et du département d'accréditation des animatrices.

Aussi, en 1964, La Leche League tint son premier congrès à l'hôtel Knickerbocker à Chicago, Illinois. Tout un exploit pour un groupe de mères et de bébés. Depuis ce temps, des congrès de LLLI se sont tenus dans diverses villes des États-Unis et à Toronto au Canada.

Tout au long des années 80, LLLI et certaines des entités de LLL ont développé des relations de travail et ont signé un document officiel intitulé Entente de principes internationaux de coopération [Agreement of International Principles of Cooperation]. Signer ce document a permis à ces entités de s'affilier à LLLI plutôt que de faire partie de la structure administrative formée de plusieurs divisions. Les six entités affiliées sont le Canada, la Ligue La Leche (Canada français), l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande et la Suisse.

Chaque étape de croissance et d'expansion de l'organisation fut entreprise dans le but de continuer à répondre aux besoins des mères et des bébés qui se tournent vers La Leche League pour obtenir de l'aide en matière d'allaitement. Les livres The LLLove Story (1978) et Seven voices, one dream (2001) offrent un bon aperçu du développement historique de La Leche League.

L'organisation aujourd'hui

 

La Leche League International est un organisme non-gouvernemental et à but non lucratif incorporé dans l'état de l'Illinois aux États-Unis. Les lois de l'Illinois (ainsi que celles de la plupart des états américains et de plusieurs pays) exigent que les organisations à but non lucratif aient un conseil d'administration chargé d'établir les politiques, qu'elles engagent un directeur exécutif (si nécessaire) et qu'elles s'assurent de l'intégrité légale et éthique de l'organisation, incluant la gestion efficace des ressources et le respect de la mission de l'organisation. Les détails de l'organisation et le fonctionnement du conseil d'administration de LLLI, incluant les procédures d'élections, les membres administrateurs et les comités, se trouvent dans les statuts et règlements [Bylaws] et dans le document LLLI Policies and Standing Rules Notebook (PSR) disponible sur le site Internet de LLLI ou auprès de l’ACL (Coordinatrice des animatrices).

En ce moment, selon les statuts et règlements de LLLI, le Conseil d'administration de LLLI est composé de membres provenant des diverses zones géographiques et de membres plus généraux. Au moins les deux tiers des membres du conseil doivent être des animatrices. Les sept zones définies sont l'Europe, l'Est des États-Unis, l'Ouest des États-Unis, le Canada, l'Asie et le Pacifique Sud, l'Afrique et le Moyen-Orient ainsi que l'Amérique latine. Chacune des zones occupe au moins un siège au conseil d'administration. À cela peuvent s'ajouter d'autres sièges en fonction du pourcentage d’animatrices actives au sein de LLLI. La plupart des membres du Conseil d'administration (Board) sont nommés par les représentants de chacune des zones et élus par le Conseil d'administration ; ce dernier peut aussi élire des membres provenant de la communauté en général, habituellement en raison de leurs connaissances particulières (par exemple la comptabilité, le droit).

Aujourd'hui, La Leche League est reconnue comme étant l'autorité internationale en matière d'allaitement. LLLI occupe un statut consultatif auprès des Nations Unies (UNICEF), elle entretient des relations de travail officielles avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et agit auprès de la United States Agency for International Development (USAID, Agence américaine pour le développement international) en tant qu'organisation privée de bénévoles [Private Voluntary Organization (PVO)]. Elle est aussi membre fondateur de la World Alliance for Breastfeeding Action (WABA). L'Accreditation Council for Continuing Medical Education (Conseil d'accréditation pour la formation médicale continue) accrédite LLLI pour l'éducation médicale des médecins partout en Amérique du Nord.

 

Au fur et à mesure que LLLI est devenue une organisation internationale, son but principal est toujours resté le partage d'informations et le soutien individuel qui donnent à la nouvelle mère la confiance dont elle a besoin pour allaiter son bébé.

 

Mise à jour le Jeudi, 28 Mai 2009 08:55