Version mobile

La Leche League France

en bref

Modalités d'allaitement dans le cas d'un reflux gastro-œsophagien

DA 41 : Allaiter un bébé souffrant d'un reflux gastro-œsophagien

Commentaires (6)
Vos commentaires
  • Claude
    le samedi 16 septembre 2017 à 13:25 Posté par Claude
  • Tan
    le samedi 16 septembre 2017 à 12:18 Posté par Tan

    Les conseils thérapeutique de ce site oublient toute la partie alimentation, j'ai trouvé une aide intéressante sur le site reflux nourrisson.fr

  • liloo kuhner
    le mardi 07 mars 2017 à 23:54 Posté par liloo kuhner

    Ma fille a 8 mois. Elle a un RGO interne diagnostiqué par moi meme dès 10 jours de vie. L'allaitement exclusif a été cahin caha pendant 6 mois. Elle a bien grossit 2 mois, puis moins bien car muguet resistant (2 mois de traitement). Depuis que j'ai repris le boulot à 6 mois, elle ne tete plus efficacement qd je la vois et comme j'arrive pas a tirer mon lait (30 a 40ml par jour tout au plus), elle a du lait artificiel. Pas folle ma fille, elle en boit peu, selon les jours et ses douleurs. mais voila: depuis deux mois donc, elle enchaine bronchite/diarrhées/bronchiolites... Et bien sûr cassure de sa courbe de poids. Quand elle refuse son biberon a la creche ils lui donnent une compote. c'est pas ça qui va la remplumer. Nous avons connu 1 semaine sans douleurs pdt mes vacacnes (seins a volonté) entre la fin de la bronchiolite et une nouvelle gastro avec vomissements en jet. 1 semaine d'un bébé souriant, rigolard, espiègle et faisant ses nuits. Puis retour au cauchemar. J'ai acheté du lait de riz, mais mademoiselle n'aime pas. Elle s'agit au sein, prefere manger ses pieds, se retourner pour regarder ailleurs, lacher le sein pour pleurer en se jetant en arrière, puis le reprendre, puis recommencer, jusqu'au refuser le sein ... j'ai bien sûr fait une eviction des proteines de lait de vache de mon alimentation. Je suis assez souvent inquiète et desesperee. L'écharpe elle se debat. Allaiter en marchant ne la calme plus (pourtant j'en ai fait des longueurs). Elle deteste dormir sur le ventre. Elle se raidit très souvent, jusqu'a se tordre en arriere. Elle veut etre debout pour etre heureuse. Je ne sais plus quoi faire. J'aimerais tant pouvoir arreter de bosser et reprendre là où nous en etions avant les bronchites /otites et compagnie. Quel creve coeur! l'aimentation solide , elle adore par contre. j'ai la chance de n'etre reveillée que 2 fois par nuit à present. Mais avoir un bébé qui pelure, qui vous repousse meme ds les bras, c'est très dur. Merci de vos temoignages, de montrer qu'il faut rien lacher, que ça va passer ds qq temps (9 a 12 mois? chouette, on y est presque). Je reclame au medecind es tests pour les allergies, pas l'air pressé...

  • Delphine
    le mardi 17 janvier 2017 à 23:13 Posté par Delphine

    Merci pour ces témoignages, et pour les explications dans ce dossier, ma fille de 4 mois réclamait à têter tout le temps, et semblait gênée, rien de comparable avec les témoignages de certaines maman, elle ne pleurait pas tout le temps, loin de là, mais elle criait plutôt après les tétées, voulait être portée souvent, quand j'ai insisté auprès de mon pédiatre, il l'a mise sous inexium.
    Et elle a espacé ses tétées, se plaignait moins, une vraie amélioration, même si elle semble encore gênée certains jours. Mais je me pose beaucoup de question sur les raisons de son oesophagite, et sur mon lait, s'il faut épaissir le lait comme le pédiatre préconise, si cela vient de ce que je mange.... bref c'est pas évident. Je pense essayer de supprimer le gluten de mon alimentation, le but étant d'arrêter l'inexium au plus vite, j'aimerais lutter contre la cause au lieu de traiter les effets. A suivre...
    Bon courage à toutes les mamans qui connaissent ce problème et qui ne sont pas écoutées, et je vous dit à toutes ce qu'on m'a dit à la maternité: vous êtes la plus compétente pour vous occuper de votre bébé, faites vous confiance et suivez vos intuitions !

  • Constant
    le vendredi 23 septembre 2016 à 12:13 Posté par Constant

    Bonjour

    ANDREA votre message me fait un bien fou!!! Enfin je ne suis pas seule.
    Bon courage a vous
    Nathalie

  • Andrea
    le samedi 21 novembre 2015 à 23:47 Posté par Andrea

    Oh là là, Comme ça fait du bien de vous lire, toutes!!!! MA fille a 20 mois et nous ne sommes toujours pas sortis de cette galère. PH-Métrie la semaine prochaine. ENNNNNNFIIIINNNN on m'entend. Après 3 otites, un faux-coup et une bronchite obstructive en 2 mois. Nous avons tellement souffert, tous les trois, les nuits sans sommeil, les doutes à n'en plus finir, les crevasses aux seins pendant les 3 premiers mois, les tendinites aux deux pouces pendant plus d'une année. La bercer, encore et encore. En marchant sans relâche. Des nuits entières à la verticale contre moi. Les livres d'Aletha Solter qui augmentent encore les doutes, si bébé pleure il faut l'encourager. Si on le met sans cesse au sein on le rend dépendant de ce besoin (plus tard tabagisme, boulimie,...).
    Le pédiatre qui me dit de la laisser pleurer, de lui apprendre à faire ses nuits. Que de tétouiller sans cesse va lui "staser"son foie. La fatigue, l'épuisement. Impossible de la confier plus d'une heure.
    Bref, enfin enfin je comprends par quoi nous avons passé. Et je suis heureuse d'avoir tenu bon. De l'allaiter encore pour apaiser ses nuits. De la voir sourire, courir, parler, chanter, malgré toutes ces souffrances.

    Mais il est vrai que cela a beaucoup terni notre première expérience de parents. Heureusement notre couple est solide. Heureusement que son papa n'a jamais voulu jouer le rôle du tiers séparateur. Heureusement que j'ai des amis qui m'ont soutenue, encore et encore, à me dire que je suis une bonne maman. Parce que quand on a un bébé de 9 mois et qu'on est incapable de comprendre ses pleurs, de décrire son rythme, qu'il ne dort ni le jour ni la nuit, on se dit forcément que l'on fait tout faux.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, un département de formation des professionnels de santé, et le site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League