Version mobile

La Leche League France

AA 81 : Allergies et allaitement

AA 81 : Allergies et allaitement

Commentaires (5)
Vos commentaires
  • Alexia
    le mercredi 20 septembre 2017 à 09:10 Posté par Alexia

    Ma fille ayant eu un RGO des la naissance, j'ai commencé (sous les conseils de la pédiatre) un régime d'éviction, que j'y élargi jusqu'à disparition des symptômes. Apres 6 mois environ, j'avais identifié presque tous les aliments auxquels elle est intolérante (une bonne trentaine d'aliments/ groupes d'aliments). Certes le régime est contraignant, mais c'est, à mes yeux, le seul moyen pour arrêter ce RGO. Plus aucune régurgitation ni douleurs (alors qu'elle a eu une œsophagite à 1 mois 1/2!).
    Attention les intolérances aux produits laitiers (tous animaux), au riz et fruits à coque étant ttes fréquents (ma fille a les 3 par exemple) les alternatives en lait maternisé deviennent un casse tête !!

    Au final en ne consommant aucun produit transformé et en changeant ses habitudes alimentaires on s'en sort! Je n'ai aucune carence à ma dernière prise de sang (sauf vitamine D, comme beaucoup)
    Et nous suivons la méthode NAET avec une kinesiologue pour l'élimination des allergies : ma fille et moi mangeons donc à nouveau : des produits laitiers, gluten, pomme de terre, riz, etc. Cela va mieux à chaque séance!!

    Bon courage à toutes les mamans!

  • lilidelim
    le lundi 10 avril 2017 à 08:27 Posté par lilidelim

    Merci pour cet article qui m'a littéralement sauvée
    Merci la LL que serions-nous sans vous

  • Sonia
    le vendredi 30 septembre 2016 à 14:30 Posté par Sonia

    Bonjour,

    Je suis la maman d'une grande fille de 6 ans poly-allergique (PLV, oeufs, gluten), l'allergie aux PLV étant la plus importante.
    J'ai malheureusement fait le choix à ses 6 mois d'arrêter l'allaitement qui avait été exclusif jusque là. Je pensais que les hydrolysats seraient une meilleure alternative. Il faut dire que j'avais très peu d'informations concernant les allergies de manière générale et encore plus lorsqu'elles touchaient les bébés. Je pensais faire au mieux, ma fille souffrait depuis ses premières semaines d’eczéma important, de reflux et avait des selles catastrophiquement liquides (débordement impressionnant). J'ai été très peu informé et aidé. L'allergologue a essentiellement réalisé les tests (cutanés et sanguins) et imposé une éviction totale. Son allergie aux PLV a été diagnostiquée suite à un incident, partant en voyage et n'ayant pas le temps de tirer suffisamment de lait pour couvrir toute la période, j'ai essayé de donner du lait maternisé à ma fille. La réaction a été immédiate : oedeme de Quincke, urticaire et difficultés respiratoires importantes. Nous avons depuis tenter une accoutumance et aujourd'hui elle prends 20mL de lait par jour, dose maximale que son corps tolère mais qui induit tout de même quelques désagréments.
    Le but de mon message est d'encourager les mamans qui traversent cette même épreuve à conserver l'allaitement en éliminant toute source de lait dans leur alimentation. Les hydrolysats ont un goût, excusez-moi du terme, infecte. Ma fille avait une courbe parfaite, jusqu'à l'arrêt de l'allaitement. Elle n'a jamais consommé la quantité de lait qu'elle devait boire à partir de l'introduction de ces hydrolysats. J'en ai essayé plusieurs et, même mélanger à des aliments c’était impossible pour elle. Leur goût horrible cache celui des aliments. L'odeur est désagréable et je confirme ayant gouté que le goût est DEG....
    J'ai donné naissance le 20 mai dernier à une seconde fille. J’espérais sincèrement qu'elle n'aurait pas de problème d'allergie mais le destin en a voulu autrement. Je constate les même symptômes que pour ma 1ere fille, ceux que je n'avais pas su interprété il y a 6 ans.
    Je me suis donc engager dans une éviction totale du lait et il y a une amélioration importante. Le moindre écart entraîne de nouveau l'apparition de ces symptômes. Je dois donc rencontrer l'allergologue pour ma 2ème fille également.
    Pour ma première, je m'inquiétais beaucoup en me disant qu'elle ne pourrait jamais manger de gâteau, de crêpes...
    C'est difficile au départ, on lit les ingrédients sur tous les produits du commerce. Mais très vite on prends des habitudes et surtout on découvre qu'il existe d'excellentes de recettes sucrées et salées sans lait !

    Bon courage à toutes les mamans quelque soit la pathologie de vos enfants.

  • Le dall
    le jeudi 04 août 2016 à 22:58 Posté par Le dall

    Comme je reconnais là le calvaire vécu pour ma fille ! Comme je confirme le manque de formation des SPÉCIALISTES dermatos et pédiatres !!!! On m' a prescrit des crèmes à la cortisone dès le premier moi de ma fille, me précisant bien que non, le lait de vache ne passait pas dans mon lait...que l'eczema n'avait pas toubours une cause allergique .Quel parcours du combattant pour obtenir des RDV et se faire comprendre de l'entourage et des professionnels. Un bb qui pleure tout le temps, souffe d'eczema sec et suintant générlisé...
    C'est une amie et une sage femme qui m'a mise sur cette voie. Au bout de 3 semaines regression de l'eczema. Puis à 5 mois, tests cutanés positifs pour les PLV , l'oeuf et l'amande. (1 mois plus tot en effet les tests n'étaient pas parlants).

    Merci pour votre artcicle aussi bien détaillé.

  • Aurore
    le vendredi 08 avril 2016 à 21:01 Posté par Aurore

    Bonjour,
    Mon petit à 6 semaines, et la semaine dernière nous étions en pleine crise violente de reflux très acide.
    Les médecins ne voulant rien faire de plus que donner du gaviscon (pas toujours efficace) je me suis penchée sur votre site.
    Je suis surprise malgré tout et je me sens réconfortée.
    D'une chose, avoir arrêté le peu de produits laitiers 3 jours j'ai vu une amélioration soudaine sur mon fils. Moins de reflux. Et non ce n'est pas grâce au gaviscon, il ne l'a que le soir pour l'apaiser la nuit. En journée étant souvent avec lui je le prends dans mes bras.
    Seconde chose, au même moment où il a eu cet épisode agressif de reflux j'ai attrapé des plaque sur le dos visage. Style crocodile et peau brûlée. N'ayant pourtant rien changé du tout, à part mon déjeuné doublé (grande faim) et donc 2 fois plus de produits laitiers. J'étais vraiment convaincue que le lait de vache causait tout ça et le médecin me disait que c'était impossible (médecin généraliste) pourtant en supprimant tout le lait mon fils allait mieux. J'ai fait une chose simple, j'avais tiré mon lait avant l'adoption du régime je lui ai donné, et c'est la rechute. (maman indigne ? Ou maman détective ?)

    Maintenant que je suis vraiment convaincue je dois supprimer totalement le lait de vache ou est ce qu'il serait plutôt judicieux de rencontrer un pédiatre spécialisé ?

    En tout cas, votre site est et restera ma référence !

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League