AllaitementMaternagePortageBébéMaman
 

L'actu autour de l'allaitement et la maternité...



Allaiter et travailler : oui, c'est possible !

Imprimer Envoyer

En 2010, un chercheur en sciences de l’éducation, Hugues Bardon, écrivait dans la revue Travail, genre et sociétés un article intitulé « Allaiter et travailler : puisqu’on vous dit que c’est possible ! »

L’objectif de l’article était, je cite, « de montrer que le discours de la promotion de l’allaitement maternel [Ndlr : en particulier celui de La Leche League], tout en s’adaptant sur le plan rhétorique à la réalité contemporaine du travail des femmes afin de ne pas se couper de son public, est, sur le fond, resté le même que celui qui était tenu jusque dans les années 1980. Il tend à privilégier l’allaitement au détriment de l’activité professionnelle. Cette pseudo-évolution a été rendue possible grâce à des ressorts rhétoriques qui permettent, tout en prétendant soutenir une thèse, de faire prévaloir celle inverse, ce qui revient, tout en s’en défendant, à remettre en cause le travail des femmes ».

Il assimilait ce que peut dire une association comme LLL à propos de travail et allaitement à « une véritable entreprise de gouvernement des autres de nature biopolitique […] c’est-à-dire une entreprise de gouvernement des individus non seulement grâce à des dispositifs disciplinaires, mais surtout grâce à des dispositifs de communication qui, sous des apparences non contraignantes, amènent les individus à un gouvernement de soi, auto-contrôlé […] Ici il s’agit plus précisément d’un gouvernement des femmes, de façon à les amener, dans ce domaine qui présente pour elles des enjeux si importants, à se rendre captives d’un modèle qu’on leur présente comme simple à réaliser et qui les amènera à se sentir coupables et incompétentes si elles échouent. ». Rien que ça !

Toutes les femmes qui témoignent dans le nouveau numéro d'Allaiter aujourd'hui (en vente dans les groupes et dans la boutique) seront sans doute étonnées d’apprendre qu’elles « participent volontairement et activement à leur soumission aux pouvoirs sociaux et médicaux qui tendent à imposer un allaitement maternel de longue durée au détriment de leur activité professionnelle ».

J’ai tenu à citer largement cet article, car il montre à mes yeux à quel point un certain discours sociologique et philosophique peut être déconnecté de la réalité.

Quels sont ces pouvoirs sociaux et médicaux qui veulent imposer un allaitement long aux femmes ?! Où les a-t-il rencontrés ? Dans la réalité, ces fameux pouvoirs font plutôt tout ce qu’ils peuvent pour empêcher les femmes d’allaiter longtemps, n’est-ce pas ?

En tout cas, ce n’est pas ce genre d’article qui nous dissuadera de redire encore et encore : oui, allaiter et travailler, c’est possible ! Et de laisser la parole à toutes celles pour qui, justement, cela a été possible !

À noter : « possible » ne veut pas dire « obligatoire », ni nécessairement « facile ». Possible, c’est possible, tout simplement.

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

 

couvAA101-2

Mise à jour le Mardi, 21 Octobre 2014 06:20
 

Biological nurturing en français !

Imprimer Envoyer

Le livre de Suzanne Colson est maintenant traduit en français.

Il intéressera aussi bien les professionnels de santé que les mères, en montrant comment déclencher les réflexes innés d’allaitement chez le bébé et comment les mères peuvent, elles aussi, retrouver leurs instincts d’allaitement.    
Un livre essentiel pour quiconque s'intéresse au succès de l'allaitement.
En vente à la boutique.

 

Nouveaux chiffres

Imprimer Envoyer

Tirés des enquêtes EPIFANE et ELFE et publiés dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 7 octobre.

EPIFANE :

"Parmi les 3 365 enfants inclus dans les analyses (nés au premier trimestre 2012 dans 136 maternités tirées au sort en France métropolitaine), 2 806 (83 %) ont été suivis jusqu’à 12 mois. À 3 mois, 39 % des enfants étaient encore allaités : 10 % de façon exclusive, 11 % de façon prédominante et 18 % recevant aussi des préparations pour nourrissons (PN) du commerce. À 6 mois, seul un enfant sur quatre était encore allaité et plus de la moitié d'entre eux consommaient des PN en complément. À un an, seuls 9 % des enfants recevaient encore du lait maternel. Parmi les enfants allaités à la naissance (74 %), la moitié l’étaient encore à 15 semaines, la médiane de l’AM exclusif ou prédominant étant, quant à elle, estimée à 3 semaines et demie."

ELFE :

porte sur plus de 18 000 nourrissons nés tout au long de l’année 2011 dans un échantillon aléatoire de maternités de France métropolitaine Plus des deux-tiers des nourrissons (70,5 %) recevaient du lait maternel à la maternité (59,0 % de façon exclusive, 11,5 % en association avec des préparations pour nourrissons).

Mise à jour le Vendredi, 10 Octobre 2014 12:41
 

Du 12 au 19 octobre, c'est la SMAM 2014

Imprimer Envoyer

SMAM ?

Oui, la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel, organisée et coordonnée au niveau mondial par WABA (World Alliance for Breastfeeding Action) depuis 1991, et en France depuis le début des années 2000 par la CoFAM, Coordination Française pour l'Allaitement Maternel regroupant les associations de soutien et les professionnels de santé impliqués.

Le thème retenu cette année est « l'allaitement, un atout gagnant pour la vie ».
Il est vrai que lorsqu'une maman commence à allaiter son enfant, elle n'a peut-être pas conscience de toutes les implications de ce « petit » geste aux conséquences multiples… Oui, l'allaitement a des effets positifs à court, moyen et… long terme, tellement long que l'on peut dire « pour toute la vie » *.

La CoFAM propose de mettre en valeur sur son site toutes les initiatives des mères et des professionnels en faveur de l'allaitement maternel : expositions de photos, conférences, rassemblements de toutes sortes... Avec une nouveauté cette année : la première SMAM Pride, le 11 octobre à Paris**. Venez-y nombreux ! Une exposition photos vous y attend, balayant les idées reçues sur ce que peuvent vivre et être les jeunes parents qui choisissent l'allaitement pour leurs enfants aujourd'hui. C'est toute la modernité du geste qui vous surprendra !

Cette année encore, la SMAM contribue à porter un regard différent sur l'allaitement, qui est un acte on ne peut plus moderne mais aussi féministe dans le sens le plus profond du terme. C'est à cette dimension-là que nous vous invitons à réfléchir au cours de cette semaine.

N'hésitez pas à consulter le site de la CoFAM pour prendre connaissance des événements près de chez vous : http://coordination-allaitement.org

Bonne SMAM à toutes et à tous !

Sylvie Ricochon, présidente de LLL France

 

* L'allaitement maternel et L'allaitement, c'est bon pour la santé, Claude Didierjean-Jouveau, éd. Jouvence, en vente dans la boutique.
** Au Bateau Daphné, en face du n° 11 du quai Montebello dans le Vème arrondissement, de 11 h à 13 h et de 14 h à 17 h.

Mise à jour le Mardi, 21 Octobre 2014 06:17
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 4