AllaitementMaternagePortageBébéMaman
 

Des chiffres pour 2012

Imprimer Envoyer

Le 18 septembre sont parus les premiers résultats de l'étude Epifane (Epidémiologie en France de l'alimentation et de l'état nutritionnel des enfants pendant leur première année de vie) publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut national de veille sanitaire (InVS).

L'étude est réalisée auprès de 3 500 nourrissons nés entre le 16 janvier et le 5 avril 2012 dans 140 maternités françaises. Au final, les résultats ont porté sur 2 936 mères.

Plus de deux tiers des nourrissons (69,1 %) sont allaités à la maternité (60 % de façon exclusive, et 9 % en association avec du lait artificiel), mais ils ne sont plus que la moitié (54 %) à être allaités un mois plus tard, dont seulement 35 % de façon exclusive.

Les autres résultats confirment ce qu'on sait déjà par de nombreuses autres études épidémiologiques, que ce soit en France ou à l'étranger : les femmes allaitent davantage si elles ont un niveau d'études supérieur, si elles sont plus âgées, mariées, qu'elles n'ont pas fumé pendant la grossesse, ont suivi des cours de préparation à l'accouchement, ont eu un contact peau à peau avec leur bébé dans l'heure suivant l'accouchement, et surtout si leur conjoint a une perception positive de la femme qui allaite.

 

Mise à jour le Mardi, 18 Septembre 2012 18:52