Version mobile

La Leche League France

En quoi le lait humain et le lait industriel sont-ils différents ?

En quoi le lait humain et le lait industriel sont-ils différents ?

Commentaires (7)
Vos commentaires
  • Anne-Laure
    le jeudi 07 décembre 2017 à 22:00 Posté par Anne-Laure

    Merci beaucoup pour cette conclusion "L’allaitement est une relation étroite, intime, physique et émotionnelle entre deux personnes qui s’aiment." Moi qui n'ai pas allaité mon fils, par choix, j'en conclus que tous les biberons que je lui ai donnés, blotti contre moi, ne représentaient pas une relation ni intime ni émotionnelle. En gros, je n'aime pas mon fils et je l'empoisonne. Et que dire de son père alors...

  • laure mandonnet
    le lundi 04 décembre 2017 à 11:55 Posté par laure mandonnet

    je connais la Leche et ses travaux depuis 1984, naissance de ma fille !
    il n'a JAMAIS été possible même avant sa naissance de ne pas allaiter, c'est une consécration. d'être une
    bonne mère et de donner le.meilleurà mon nourrisson ...
    c'est l'amour qui m'a conduite
    à le faire ...et 7 ans après un fils est arrivé,il a tété 17 mois ...
    sur les échanges notre place est difficile , les jeunes mères sont
    sûre de faire le bon choix, de ne pas allaiter pour différentes raisons, pas toujoirs valables,
    malheureusement !

  • Nathalie
    le jeudi 30 novembre 2017 à 12:57 Posté par Nathalie

    J'aime toujours autant le ton direct du Dr. J. Newman :-) Reconnaissons-le, la plupart du temps, à vouloir ménager les mères qui n'ont pas allaité, on minimise l'impact des informations concernant le risque que représente le non allaitement! Bien sûr chaque mère fait pour elle-même et sa famille les choix qui lui semblent juste. Mais si cela est un véritable choix, il ne devrait pas rester cette culpabilité sous-jacente, prête à faire surface chaque fois que l'on donne de vraies informations sur l'allaitement.

  • Tud
    le mercredi 01 novembre 2017 à 15:43 Posté par Tud

    Fière d avoir pu allaiter mes enfants malgré les difficultés rencontrées et les moments de désarroi. A la lecture de cet article, contente d avoir pu leur donner, j espère, le meilleur de moi-même.
    A celles qui n allaitent pas, je respèce leur choix mais je trouve que c est dommage.

  • See
    le mardi 31 octobre 2017 à 08:33 Posté par See

    Très bon article qui devrait être diffusé massivement ! Autant aux mères allaitantes pour leur confirmer leur bon choix qu'aux mères biberonantes pour leur affirmer leur mauvais choix ! Pour répondre à Odette, il faut arreter avec le sacro saint on fait du mieux qu'on peut avec ce que l'on a ! Si cette information etait autant diffusée que la meteo, bien plus de mères allaiteraient ! Avoir un enfant c'est lui donner le meilleur possible en cherchant dans ses ressources, autour de nous... Et non se contenter de ce qu'on a sans chercher plus loin que le bout de son nez !

  • Odette
    le lundi 30 octobre 2017 à 13:43 Posté par Odette

    De mon côté, j'hésiterai longuement avant de partager cet article à une femme qui se pose la question d'allaiter. Je me suis sentie immensément mal à l'aise en lisant ce texte, et pourtant je ne suis pas dans une période (post partum ou grossesse) où je serais "fragile". On en arrive vite à conclure que le LA est un poison, et c'est un discours qui me semble dangereux quand il est adressé à des femmes enceintes ou en post partum immédiat. L'allaitement maternel versus le biberon, c'est comme tout quand on est parent : on fait au mieux avec ce qu'on a.

    Si j'avais lu cet article dans les semaines qui ont suivi la naissance de ma première fille, après avoir échoué à l'allaiter, je me serais sentie au plus mal. Et je ne le ferai pas passer à mon amie qui vient de lâcher l'affaire après 2 semaines de tentatives douloureuses pour concilier allaitement, épuisement et cicatrice inflammée de césarienne. Je préfère qu'elle se repose et qu'elle utilise son énergie à autre chose que culpabiliser d'empoisonner son bébé.

    Je ne dis pas de ne pas informer pour ne pas blesser. Mais peut-être qu'à destination des [futures] mères, quelque chose de plus court et plus factuel (il y a des cellules vivantes et plein de trucs complexes dans le lait maternel, le lait infantile est un produit industriel et standardisé avec des risques d'erreur de formulation, la pub est agressive) serait plus adapté et moins dommageable. Par exemple, je trouvais que les deux pages du Marie Thirion sur l'allaitement faisaient bien le tour du sujet sans créer de culpabilité et sans en remettre 20 couches. Charge aux mères, une fois informées, de faire leur propre choix ensuite. Et charge aux professionnels d'accompagner au mieux ces jeunes allaitantes.

    En revanche, l'info exhaustive me semble très intéressante à faire passer aux professionnels sus-cités.

  • Delaique
    le dimanche 29 octobre 2017 à 21:39 Posté par Delaique

    Tout est dit !! Super article qui me rappelle pourquoi je co- allaite ma fille de 2 ans avec mon fils de 4 mois et Pk que je tire mon lait en plus pour le donner au lactarium... article vraiment intéressant et très riche de renseignements. FÉLICITATION pour ce superbe article que j'hésiterais pas à partager

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League