Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

AA 98 : Allaiter un enfant de plus de 3 ans

AA 98 : Allaiter un enfant de plus de 3 ans

Commentaires (25)
Vos commentaires
  • Natalia
    le jeudi 22 août 2019 à 23:40 Posté par Natalia

    Bonjour à toute ,
    Dans un mois mon fils aura 3 ans et je l’allaite toujours ... Avant la sieste ( il peut s’endormir dans sa poussette si on est pas à la maison, sans téter ) Mais il veux téter le soir avant dormir, à 4 ou 5 h du matin et surtout le matin au réveil , c’est la plus longue tétée ... Je souhaite arrêter mais très difficile , il peut hurler pendant 1-2 heures et s’accrocher sur moi... C’est très dur pour moi. À la fin je cède car je ne sais pas combien de temps il est prêt à hurler comme ça encore , il est têtu . Et me dit qu’il est encore petit et veut téter longtemps... Depuis un peu près son âge de 6 mois son père pèse sur moi que je dois le sevrer . C’était un bébé qui a refusé toute tétines et biberon etc. J’ai fait quelques tentatives de le faire dormir seul , impossible . Du coup , je dors avec lui. Envie de changer ma vie mais je n’arrive Pas . Parfois même une haine pour mon enfant car il ne veut rien comprendre ou changer . Tout ça a détruit la relation avec mon mari ... Qui me disait que d’allaiter pendant les 3 premiers mois est suffisant pour l’enfant . Les gens autour aussi. Je me sens tellement seule et impuissante de gérer mon inquiétude si je fait bien ou pas ...
    Ça me fait du bien de vous lire et savoir que je ne suis pas seule à allaiter aussi longtemps...

  • Keyhra
    le jeudi 15 août 2019 à 23:46 Posté par Keyhra

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos témoignages. C'est touchant. Je me sens un peu plus comprise. Je suis maman de 2 enfants : 7 ans et le dernier aura 2 ans le 29 Aout 2019. J'ai allaité mes 2 enfants. Le 1er, les 2 premiers mois. A la reprise du travail, il a arrêté de prendre nene de lui-même. Sûrement que j'étais trop stresser. Mon 2eme garçon, je l'allaite toujours même après ma reprise du travail après ces 3 mois. Il n'a jamais voulu du biberon... J'ai eu une période d'épuisement vers ces 6-9 mois ou j'ai voulu arrêter mais impossible de lui faire prendre un biberon peu importe le bib, la tétine, le lait (le mien ou un autre)... puis un regain d'énergie est venu ensuite. Il va avoir 2 ans. Je me sens bien dans cette relation mère-enfant. Mon petit se sent bien et épanouie. J'aimerais arrêter purement par désir égoïste (=besoin de temps à moi) )mais je sais que mon enfant a encore besoin de l'allaitement. Ca l'apaise, le réconforte, le calme, le réjouit... je l'allaite en général le midi et le soir. Quand il est malade ou pas trac, c'est plutôt à sa demande. L'opinion des autres est lourde à porter. Au travail, mes collègues ne comprennent pas que j'allaite encore mon petit. Je n'ai pas le droit de me plaindre d'être fatigué car après tout, je n'ai qu'à arrêter l'allaitement me dit on ! Ma famille ne comprend pas non plus que j'allaite encore mon enfant. Ils paraissent choquer quand ils me posent la question et que je répond oui ! Tout le monde me dit : tu va en faire un Tanguy ! Même le corps médical a des remarques déplacés. Bref, rare sont les personnes qui me soutienne et vont dans le sens de l'allaitement. Pourtant, c'est courant et naturel dans plus d'un pays. Je n'allaitais pas mon petit en public étant bébé car j'ai essayé une fois et je n'ai pas supporter le regard des gens à mon égard bien que j'avais un châle. Je n'étais pas sein nu... dans mon combat, mon mari me soutient et me défend. Pour lui, c'est ce qu'il y a de plus beau au monde et ce que l'on peut donner de meilleures à notre enfant. Je remercie toutes les personnes qui soutiennent les parents dans cette prise de décision de choyer leur enfant via le biais de l'allaitement. Pour ma part, je continue. Je verrais jusqu'où le vent me porte dans l'allaitement. Mon petit à les clés en main. Merci de m'avoir lu. Au plaisir.

  • Amandine
    le mercredi 07 août 2019 à 02:48 Posté par Amandine

    Bonsoir mon fils aura bientôt 3ans dans 4 jours et je l'allaite encore ce n'est pas un problème pour moi je ne ne ,puis pas décidée a arrêter.

  • Céline
    le mardi 02 juillet 2019 à 21:56 Posté par Céline

    Bonjour,
    J'ai l'impression que seulement les filles sont allaitées longtemps, je me trompe ? Y a-t-il un tabou à allaiter un garçon ? Mon fils aura 2 ans dans 3 mois, je l'allaite encore, et bien que je ne pensais pas continuer au delà de ses 2 ans ( pression familiale et sociale), j'envisage finalement de continuer et ça me rassure de voir que d'autres parents continuent après 2 ans. (Et que je ne suis pas seule à avoir continué après 6 mois :) )
    Merci pour ces témoignages qui me confortent dans mon choix.

  • Cocotte
    le dimanche 26 mai 2019 à 22:35 Posté par Cocotte

    Bonjour ! Bonsoir !
    J'allaite mon fils de 2ans 1/2 et il n'a vraiment pas l'air décidé a arrêté malgres le fait qu'il rentre a l'école en septembre, je laisse faire car j'ai confiance en lui et en ses besoins qu'il exprime clairement : "gros dodo sein".
    Je souhaitais simplement l'aider a s'endormir seul car si je suis a la maison il ne s'endort qu'au sein alors que si je suis sortie le soir il s'endort tranquillement dans son lit. Simplement il a toujours besoin d'une présence pour s'endormir, que se soit son père, son oncle, sa tante ou encore ses copains de la crèche. Y aurait il une solution pour l'aider à s'endormir seul ??
    Merci beaucoup !!
    Claire

  • Julien
    le vendredi 17 mai 2019 à 22:32 Posté par Julien

    Bonjour,
    C’est un papa qui écrit ici, et ma femme continue d’allaiter notre fils de 3 ans.
    Je suis ravi qu’elle ait pu l’allaiter jusque là, surtout que les débuts à la naissance ont été difficiles de ce côté.
    Ce n’est pas facile pour moi, car il n’y a que ma femme qui peut l’endormir pour les siestes et les nuits. J’ai essayé mais il reste éveillé jusqu’à réclamer sa mère, qui va l’apaiser et l’endormir... en tétant ou pas.
    J’ai aussi parfois souhaité qu’elle arrête l’allaitement, au delà de 2 ans 1/2. Mais à y réfléchir, c’était plus pour ne plus affronter les qu’en dira-t-on de la famille, ou alors pour mon bien-être égoïste, sans penser à mon fils. J’ai parfois eu peur de la relation exclusive mère-fils (jalousie ?) et des possibles conséquences (néfastes ?) futures...
    Notre fils est aujourd’hui en excellente santé, en parfait développement, niveau de langage plutôt en avance et sociabilité normale. Il commencera l'école à la rentrée prochaine, d’ici 4 mois.
    Bon courage aux mamans et aussi aux papas !

  • Mottet malcorra
    le dimanche 21 avril 2019 à 21:38 Posté par Mottet malcorra

    J'ai 48 ans et j'allaite encore ma fille de 4 ans mais même si j'aime ces moments de tendresse partagée, je voudrais arrêter car cela m'épuise. Je lui explique régulièrement qu'elle n'est plus 1 bébé et que ses copines a l'école ne tête plus depuis longtemps, que maman aime la faire tester mais que cela la fatigue trop et qu'il faut qu'elle cesse de tester. Elle s'est mise à pleurer deux fois. Je culpabilise. Je crains de la culpabiliser... Comment faire ? Existe toujours il 1 produit à appliquer sur les seins pour qu'elle arrête ? Je déplore l'incompréhension des français et leur méconnaissance de l'allaitement long. À un médecin femme aux urgences choquée, je lui ai rétorqué que l'allaitement long était naturelle et courant dans la majorité des pays. Ce à quoi elle a répondu ironiquement : en Afrique. J'ai ajouté aux usa de + en + de femmes allaitent longtemps. Une infirmière pédiatrique m'a rassuré en me confirmant que cela ne posait pas de problème dès lors que l'enfant a une alimentation diversifiée et non exclusivement la têtee. Ouf pour un peu on nous qualifierait de mère indigne. Nous sommes justes des mammifères attentives au bien être de nos bambins.

  • Soizick
    le jeudi 28 mars 2019 à 19:45 Posté par Soizick

    Bonjour,
    j'allaite ma fille de 3 ans et demi, bientot 4! Pour moi, cela est très naturel car ça l'est pour elle. Elle ne trouve pas le besoin de le cacher à ses camardes de classe car ce n'est pas un sujet de conversation entre eux et elle ne ressent aucune gêne à téter.
    Je suis surprise de constater que les témoignages parlent plutot de la gêne des adultes par rapport à la pression et l'image environnante, alors que ce qui est important à mes yeux est le bien être du petit.
    Un enfant de 3 ans a d'importants besoins de réconfort et de sécurité, et certains enfants trouvent une partie de leurs besoins comblés par l'allaitement.
    Comment alors considérer l'allaitement comme étant "préjudiciable" comme j'ai pu le lire parfois!!
    C'est tout le contraire! Un enfant qui ressent le besoin d'allaiter est un enfant qui connait ses besoins émotionnels et est capable de l'exprimer. c'est une grande preuve de maturité et cela me semble tellement beau de le leur transmettre!

  • Célia
    le vendredi 22 mars 2019 à 07:09 Posté par Célia

    Pour cette maman en instance de divorce : aujourd’hui il s’acharne sur l’allaitement demain ce sera sur autre chose. Il cherche à vous nuire, ne laissez pas vos querelles d’adultes entraver votre allaitement. Stopper l’allaitement à cette période de sa vie serait préjudiciable pour votre enfant. Vous pouvez tomber sur un juge qui sera à votre écoute, préparer votre dossier. Courage

  • Simon , Magali
    le mercredi 20 mars 2019 à 00:48 Posté par Simon , Magali

    Mon ex-mari, nous sommes en instance de divorce, m'accuse de donner du lait à ma fille Elle a 3 ans, mange toutes sortes de nourriture, mais quand elle est endormie, elle pleure pour que je puisse lui donner du lait. J'ai déjà donné plusieurs types de biberons, et elle ne veut pas. Mais en lisant ce que lui et l'avocat ont dit, cela me met dans l'embarras comme s'il s'agissait d'un crime d'allaiter. L'audience de divorce aura lieu dans deux mois, j'espère que justice sera faite. J'ai toujours pensé à sa santé maintenant, je me sens obligée d'arrêter d'allaiter pour la réprimande de son père.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League