Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

en bref

Article sur les impacts sur l'allaitement de la prise de méthadone publié dans les Dossiers de l'Allaitement numéro 63 (Avril - Mai - Juin 2005)

DA 63 : Le coin du prescripteur : méthadone et allaitement

Commentaires (2)
Vos commentaires
  • Claude
    le dimanche 07 août 2016 à 08:28 Posté par Claude

    Je suppose que ce qui vous a fait réagir, c'est ce qui est dit sur le profil psycho-socio-économique des femmes sous méthadone ? Il s'agit de généralités, qui laissent évidemment de côté les cas individuels.
    En tout cas, j'espère que vous y avez quand même trouvé l'info que vous cherchiez.
    L'article ici (http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1692) a un paragraphe "Méthadone" beaucoup plus court et qui donne l'info essentielle, à savoir qu'on peut allaiter quand on prend de la méthadone :
    "La méthadone est couramment utilisée dans les programmes de sevrage comme substitut des opiacés chez les consommateurs d’héroïne. Son utilisation est compatible avec l’allaitement, et les mères sous méthadone sont encouragées à allaiter si elles respectent leur traitement (à lire les témoignages, il semble que les professionnels de santé français spécialistes en addictologie soient plutôt bien au courant).
    La quantité de méthadone excrétée dans le lait est théoriquement trop faible pour prévenir ou traiter le syndrome de sevrage de l’enfant à la naissance. Pourtant, une étude de 2001 portant sur des nouveau-nés de mères prenant 30 à 100 mg/jour de méthadone pendant la grossesse a constaté que les huit nouveau-nés qui étaient exclusivement allaités n’avaient pas présenté de syndrome de sevrage suffisamment important pour nécessiter un traitement, alors que tous les enfants nourris au lait industriel avaient eu besoin d’un traitement, ainsi que l’un des deux enfants partiellement allaités.
    Dans la mesure où le taux lacté de méthadone est trop bas pour avoir cet effet, on peut se demander à quoi est dû cet impact favorable de l’allaitement. À des facteurs présents dans le lait maternel ? Au fait que l’allaitement a un effet calmant et antalgique chez l’enfant ?"

  • Lanou
    le dimanche 07 août 2016 à 01:42 Posté par Lanou

    Remplis de préjugés !

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League