Version mobile

La Leche League France

en bref

Ecrivez sur notre livre d'or, ouvert en 2009 pour les 30 ans de LLL France

Le livre d'or de La Leche League France

 

Vous avez envie de dire quelque chose ? C'est ici ou bien encore .
Vous pouvez également poster des commentaires sur les différentes pages du site.

Nous vous demandons d'indiquer votre email (il ne sera en aucun cas publié sur le site) afin d'éventuellement vous contacter pour publier votre témoignage dans notre revue Allaiter aujourd'hui.
Si vous souhaitez ôter ou modifier votre message, contactez la webmestre.
Merci !

Commentaires (192)
Vos commentaires
  • isabelle
    le jeudi 01 novembre 2012 à 20:45 Posté par isabelle

    Mon fils, Charles, va avoir 20 mois et je l'allaite toujours avec joie et fierté, malgré toutes les bêtises que je peux entendre sur l'allaitement après 1 an, y compris de la part de pédiatres qui trouvent cela "indécent" !!!!

    Peu importe, je n'écoute que mon instinct maternel et me dis que depuis sa naissance, il n'a jamais été malade une seule fois ! Et j'aimerais continuer... Je suis fière de cela et le serai toute ma vie, moi qui n'aurais jamais pensé à allaiter avant de tomber enceinte !!!!!Mais ce fut comme une évidence...

    Je ne regrette rien, bien au contraire !!!! Ce lien avec Charles est merveilleux et je le conseille à toutes.

  • Invité
    le jeudi 01 novembre 2012 à 17:10 Posté par Invité

    bonjour

    ma petite puce est née avec un syndrôme très rare, elle a une trachéotomie et elle est nourrie par gastrostomie. Elle a été hospitalisée pendant jusqu' 4 mois et demi. Je me suis battue pour l'allaiter , c'était pour moi la seule chose que je pouvais faire pour elle car elle était clouée dans son lit. Malgré le transfert à Paris, chaque test refait sur mon lait , j'ai tenu bon, je me suis énervée, j'ai pleuré mais aujourd'hui elle a 6 mois et a eu un allaitement exclusif au lait maternel.

    La fatigue se fait sentir avec tous les soins je n'en peux plus et je viens de lui donner pour la première fois un biberon de lait artificiel dans le but la sevrer mais je culpabilise beaucoup; j'aurais aimer comme pour son frère l'allaiter jusqu'à un an mais c'est trop dur. Le médecin veut me mettre sous anxyiolytique et je pense que ça me fera du bien alors j'espère que mon petit amour tolèrera ce lait et que ces 6 mois auront été bénéfique pour elle .

    J' ai eu le bonheur à quelques reprises de la mettre au sein même si elle n'a jamais réussi à téter et ça sera pour toujours l'un des plus beaux moments avec ma fille

  • Invité
    le mardi 23 octobre 2012 à 14:41 Posté par Invité

    Bonjour,

    Je trouve dommage que la Leche League soit perçue comme radicale dans ses positions dans le milieu où j'évolue. J'ai mis longtemps à me décider à aller voir le site, car j'avais peur de me sentir culpabilisée de ne pas avoir mené un allaitement exclusif.

    Mon bébé avait du mal à regrossir et la sage-femme, alors qu'il avait à peine 10 jours, m'a poussée à lui donner des biberons de complément "le temps qu"il reprenne du poids". Même si l'idée était de retirer les biberons ensuite, cette introduction a complètement cassé ma confiance en moi et je n'ai jamais réussi à allaiter exclusivement mon fils. J'avais toujours peur qu'il n'ait pas suffisamment avec moi. Avec en parallèle les remarques de l'entourage (l'allaitement, c'est de l'esclavage - la belle-mère ; tant que tu allaites, tu ne viens pas chez moi - le frère-...) et la fatigue.

    Je trouve que c'est difficile dans notre société de trouver un soutien non culpabilisant quand on fait part de nos difficultés d'allaitement et de nos réticences.

    J'ai réussi à trouver une conseillère en lactation formidable qui fait partie de LLL qui m'a vraiment aidée, soutenue, encouragée tout en respectant mes réticences (je ne veux pas utiliser de tire-lait). Grâce à elle et au soutien de ma belle-soeur, et malgré la reprise du travail, j'arrive toujours à faire un allaitement mixte. Bien sûr, le lait artificiel dépasse en quantité le lait maternel que je donne à mon bébé, mais même si mon projet de départ a échoué, je suis contente de pouvoir encore arriver à une ou deux tétées par jour.

    Mon fils a 5 mois et je sais qu'à ce rythme de tétées, je n'aurai bientôt plus de lait, mais c'est une source de fierté d'avoir été jusque là alors que quand il avait un mois, j'ai pensé arrêter complètement l'allaitement tellement c'était difficile.

    A toutes les mamans qui ont des difficultés, je repéterais juste ce qu'on m'a dit : "chaque goutte de lait maternel est précieuse" "Il y a plein de manières d'allaiter".

     

    Je tenais aussi à remercier toutes les personnes qui m'ont aidée et soutenue, et dire bravo à ce site avec toutes ces informations et conseils. Plusieurs articles m'ont beaucoup aidée quand j'étais à deux doigts de tout arrêter.

    MERCI

  • Invité
    le mardi 23 octobre 2012 à 13:09 Posté par Invité

    J'ai lu avec grand intérêt "L'allaitement tout simplement". Je ne suis pas particulièrement soutenue dans mon allaitement et je peux dire que ce livre m'a redonné confiance en moi et en ce que je faisait ! j'aurais même dû le lire avant d'accoucher, ça m'aurait permi d'éviter certaines petites erreurs que j'ai commises en écoutant de mauvais conseils de personnes qui n'ont rien compris à l'allaitement ! Aujourd'hui, je me sens plus forte et plus sereine, j'écoute mon coeur et mon instinct et je me rends compte que finalement, tout coule de source quand on se fait confiance et qu'on fait confiance à son bébé ! Mais cela, je l'ai appris grâce à vous, grâce à ce livre et grâce à votre site qui est bourré d'informations à la fois utiles mais aussi indispensables quand on se pose beaucoup de questions ! Dorénavant, je sais comment faire face aux critiques et aux mauvais conseils que l'on peut me donner ! Je suis une heureuse maman allaitante et quoi qu'on puisse me dire ("donne un biberon, elle fera plus vite ses nuits ; donne un biberon, tu verras, elle grossira mieux ; pourquoi tu te fais chier avec l'allaitement, c'est plus pratique le biberon et au moins tu sais ce qu'elle prend"), ça n'influencera pas mon désir profond de continuer à allaiter ma fille et d'allaiter mes éventuels futurs enfants à venir ! Je conseille ce site et toutes les documentations y étant rattachées à toutes les futures mamans voulant allaiter que je connais, pour qu'elle prennent ou gardent confiance en elles, car dans notre société d'aujourd'hui, il n'est vraiment pas facile d'allaiter devant les regards désaprobateurs et les remarques inutiles et ridicules ! Je pense aussi qu'on ne devrait pas parler sans savoir, c'est pourquoi il ne faut surtout pas écouter les conseils de femmes qui sont contre l'allaitement, elles ne sont que de mauvais conseil et vous forcent malgré elles à donner des biberons à votre enfant ! Encore un grand merci pour toute cette documentation, je peux dire sans exagérer qu'elle a sauvé mon allaitement !!!

  • Invité
    le mardi 02 octobre 2012 à 15:20 Posté par Invité

    Bonjour, j'ai 6 enfants et je les ai tous allaités. Si c'était à refaire, je le referais. J'ai fait partie de la Ligue en Suisse, qui m'ont bien entourée et je les remercie. Un de mes fils a été hospitalisé à 3 mois et l'hôpital a mis une chambre à ma disposition pour que je puisse rester jour et nuir afin d'allaiter mon bébé à la demande. J'ai été bien respecteée dans mon choix par tout le corps médical. Il faut s'écouter soi-même et être à l'écoute de son bébé, et l'allaitement devient un pur moment de bonheur. Dans les moments de fatigue ou de découragement, je prenais un bain avec mon bébé, ce qui nous détendait tous les deux et je l'allaitais dans l'eau. Bref, j'ai plein de moments comme ça, mais j'en aurais pour 10 pages, tout ce que je peux résumer c'est qu'à tout moment, on peut avoir de l'aide et du soutien de la Ligue, et 15 ans après, je leur suis encore reconnaissante.

  • Invité
    le dimanche 30 septembre 2012 à 15:46 Posté par Invité

    J'hésite dans le choix de portage de mon bébé... je ne crois pas que l'écharpe m'irait, me plairait. Que me conseillez-vous ?

  • Nanoue
    le mardi 18 septembre 2012 à 20:45 Posté par Nanoue

    Bonjour,

    Je suis mère de 4 enfants, âgés de 13, 5, 4 ans et 3 mois.

    J'ai allaité mon aîné pendant 1 an, 1 mois 1/2 mon second car trop de crevasses de taille importante. J'aurais alors bien aimé avoir cette info qui dit que les ostéos compétents manipulent le câne du bébé afin de lui apporter un bon positionnement de la machoîre inférieure et ainsi, lui permettre de téter efficacement... 6 mois d'allaitement réussi pour mon second, et pour ma dernière, une mastite au bout de quelques jours avec, pour finir, un canal lactifère bouché qui s'est terminé en abcès, avec un traitement chiurgical (2 opérations en 3 jours !)....

    J'ai vécu mes accouchements sans péridurale, dans la douleur et le plus grand bonheur ! Mais cette douleur ressentie lors des soins de cet abcès... plus jamais ! C'était une horreur... Le chirurgien expliquait ceci en me disant que j'étais seule responsable de ce ressenti et que cette situation d'hyperalgie ne lui était pas connue dans le traitement d'abcès du sein.

    Bref.

    J'ai dû être hospitalisée 8 jours et donc, séparation d'avec mon bébé et en prime un sevrage brutal !

     

    Il semblerait qu'un traitement antibiotique n'aurait pas été efficace pour prévenir d'un abcès...

    Une écho avait montré un canal lactifère obstrué et seuls, les massages, le drainage, l'utilisation de tire-lait et les tétées plus fréquentes, c'est-à-dire toutes les deux heures, ne se seront pas avérés bénéfiques...

    Je soupçonne que l'augmentation de la taille des seins (du bonnet D au bonnet I) et le port de soutien-gorges légèrement trop petits avec baleines qui appuyaient sur le sein, auront facilité ce dénouement.

    (On ne lit jamais d'articles parlant de l'importance du confort et du soutien des seins).

    Après un mois de soins douloureux, j'ai connu 10 jours d'acalmie pour finalement ressentir des douleurs de type lancements, décharges à l'endroit où l'abcès se situait...

    Je dois consulter dans 2 jours...

    La suite au prochain numéro !

    Nanoue

  • Invité
    le samedi 15 septembre 2012 à 22:32 Posté par Invité

    merci pour toutes ces infos, rassurantes, encouragentes et déculpabilisantes!

  • Invité
    le jeudi 02 août 2012 à 12:31 Posté par Invité

    Cet artisan pourrait peut-être vous dépanner ou cela serait-il trop cher ? en tous les cas en turbulettes il fait un travail très soigné.  

    http://www.ptitfilou.com/

     

    Cordialement.

     

  • Invité
    le lundi 30 juillet 2012 à 10:59 Posté par Invité

    Bonjour,

    Un petit mot pour vous remercier. Jeune maman très désireuse d'allaiter son bébé, j'ai trouvé sur le site et dans le livre de LLL toutes les réponses à chacune de mes questions.

    Les professionnels qui m'entourent n'ont pas toujours les conseils adéquats, parfois seulement des idées reçues qu'ils me renvoient quand j'ai des difficultés (mastite par exemple). Je sais qu'ici je peux trouver des informations sûres sur lesquelles m'appuyer.

     

    Merci.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League