Version mobile

La Leche League France

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 30€

Cas cliniques

Cas cliniques

en bref
don de lait, fentes orales, surabondance de lait

Une mère adoptive devient donneuse de lait
La mère qui adopte un bébé pourra souhaiter l’allaiter, mais induire une lactation en l’absence de grossesse n’est pas facile et, bien souvent, la mère n’arrivera pas à allaiter exclusivement. Cela n’empêchera pas la possibilité d’avoir une relation d’allaitement gratifiante et favorisant la création du lien mère-enfant. Peu de données ont été publiées dans la littérature médicale concernant l’induction d’une lactation par une mère adoptive. Les auteurs présentent le cas d’une telle mère, qui a donné du lait à un lactarium.

Fentes labiales et palatines
Les fentes labiales et palatines sont une des anomalies anatomiques les plus fréquentes chez les nouveau-nés. L’anomalie sera corrigée chirurgicalement, et plusieurs interventions pourront être nécessaires en fonction de la sévérité du problème. Les fentes labiales sont généralement corrigées entre 3 et 6 mois, et les fentes palatines entre 9 et 18 mois. Une enquête a constaté que les 2/3 des chirurgiens autorisaient la reprise rapide de l’allaitement après la correction chirurgicale d’une fente, alors qu’ils déconseillaient les biberons et les solides sur une période pouvant aller jusqu’à 2 semaines après l’intervention. Aucune étude scientifique permettant de conclure qu’il est réellement utile de restreindre la succion n’a été publiée. L’auteur, consultante en lactation à Melbourne (Australie), présente 2 cas d’allaitement d’enfants souffrant de fentes orales.

Diagnostic et gestion d’une production lactée surabondante
La gestion des problèmes d’allaitement est un domaine important dans la pratique de tous les professionnels de santé qui suivent des mères et de jeunes enfants. L’allaitement exclusif est recommandé partout dans le monde pendant les 6 premiers mois, pour optimiser la santé infantile et maternelle. Permettre aux mères d’atteindre leurs objectifs en matière d’allaitement devrait être une priorité pour les professionnels de santé. De nombreuses mères craignent de ne pas avoir suffisamment de lait. À l’opposé, certaines mères présentent une production lactée surabondante (ou hypergalactie), et les problèmes que cela induit pourront amener la mère à sevrer son bébé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Abonnez-vous pour 30€

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, un département de formation des professionnels de santé, et le site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League