Version mobile

La Leche League France

Un sein ou les deux seins ?

Un sein ou les deux seins ?

Commentaires (23)
Vos commentaires
  • Marie Courdent
    le lundi 04 septembre 2017 à 22:30 Posté par Marie Courdent

    Bonjour,
    Ce que vous écrivez correspond tout à fait à l’esprit du texte : nous proposons les tétées, un sein, deux seins et nos bébés disposent. Eux savent quand ils ont envie de prolonger ou non une tétée, ce qui nous demande une certaine souplesse. En vous lisant, on a l’impression que tout va bien alors ne vous compliquez pas la vie avec un tire-lait. Surveillez de loin en loin sa croissance. Néanmoins méfiez vous d’une éventuelle tétine ou du pouce qui pourraient masquer des signes de faim. Si un jour votre petite fille a besoin de plus de lait, elle demandera à téter plus rapidement ou prendra les deux seins. Faites lui confiance ! Bien cordialement

  • Sen
    le vendredi 01 septembre 2017 à 18:39 Posté par Sen

    Bonjour, je reviens suite à mon commentaire du 2 août parce que pour ma part, ma pépette n'est vraiment pas motivée à passer au deuxième sein quand elle a fini sur celui du début... jusqu'ici la lactation semble bonne (elle a 10 semaines) et ma petite a une croissance un peu plus importante que la moyenne en taille et en poids, mais en ce moment elle espace les tétées donc ça réduit vraiment la fréquence "de sollicitation" de chaque sein. Du coup, je me demandais si ça pourrait être intéressant de tirer un peu le lait de l'autre sein pendant qu'elle tète au lieu de lui proposer de changer ? est-ce que ça a le même effet ? faut-il tirer longtemps ?

  • Marie Courdent
    le dimanche 06 août 2017 à 14:52 Posté par Marie Courdent

    Bonjour Myriam,
    Je comprends que vous soyez contrariée par l’asymétrie de vos seins. Peut-être existait-elle déjà avant votre allaitement, comme c’est souvent le cas, et qu’elle a été majorée par le fait que vous avez donné plus le sein droit que le gauche.
    Ce que vous faites pour y remédier est judicieux : lors des tétées, proposer le sein gauche en “apéro” et “en dessert” et le stimuler au tire-lait et par des tétées câlins. Plus il produira de lait, plus votre fils aimera téter sur ce sein. J’espère que vous avez remédié au problème de la douleur quand votre fils tète à gauche. Varier les positions à gauche pourrait vous aider à le motiver pour téter de ce côté-là. Dès qu’il tète à gauche, pensez à faire de la compression du sein pour aider à l’éjection du lait, afin que votre enfant ait plaisir à téter à droite, cf sur le site “’compression du sein”
    Il y a de grandes chances qu’avec le sevrage, vos seins retrouvent un équilibre.
    https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1719-aa-99-la-vie-des-seins-avant-pendant-et-apres-lallaitement

  • Myriam
    le samedi 05 août 2017 à 13:11 Posté par Myriam

    Bonjour
    Avec le conseil d'une membre de la lll, mon fils régurgitant a l'époque énormément et ayant un rgo qui s'est régler avec la prise de nexium, j'ai décidé de ne donner que un sein par demi journée. Résultat : j'ai un sein énorme et un autre tout petit car mon fils me faisait très mal en tétant le sein gauche... j'essaie de lui donner à téter le sein gauche mais, même si le lait coule un peut, c'est très difficile de relancer la lactation et mon fils s'est habitué au droit. Tires lait électrique essayé et rien ne fonctionne. Cela occasionne chez moi un réel mal être

  • Sen
    le mercredi 02 août 2017 à 16:24 Posté par Sen

    Je ne savais pas non plus qu'il fallait proposer les deux seins... au départ à la fin du premier je changeais ma pépette et proposais ensuite l'autre, elle tétait en 3 fois donc c'était facile. Ensuite on m'a dit qu'il fallait rester sur le même à chaque tétée pour avoir + de lait "gras". Et puis maintenant à 6 semaines elle ne tète plus que d'une traite mais c'est vrai que je ne lui re-propose plus quand elle lâche le premier sein, par contre je lui propose plus souvent en alternant les seins. J'espère qu'il n'est pas trop tard pour changer ma méthode et surtout j'espère que je ne sécherai pas d'ici un mois ou deux ! elle a pris 1,2kg le premier mois donc je pensais que la machine était bien lancée mais je vois que ça ne suffit pas. Merci pour cet article (que pour ma part je n'ai pas du tout trouvé culpabilisant ou directif... c'est informatif quoi !)

  • Constance
    le samedi 29 juillet 2017 à 20:18 Posté par Constance

    Merci Claude, j'ai lu l'article avec intérêt c'est toujours instructif et cela ça me permettre de m'adapter

  • Claude
    le samedi 29 juillet 2017 à 17:28 Posté par Claude
  • Stef
    le samedi 29 juillet 2017 à 13:25 Posté par Stef

    Bonjour,

    Merci pour cet article intéressant. Contrairement à certains commentaires, je ne trouve pas le ton culpabilisant. On sent surtout la frustration face au désarroi que ressentent beaucoup de mamans.

    Mon bébé a 4 mois et les débuts ont été durs parce que l'allaitement était douloureux et qu'à force de chercher une solution, j'ai fini par recevoir une multitude de conseils contradictoires qui ont failli gâcher mon expérience.
    C'est très simple. On me disait qu'il ne fallait pas que je donne le sein trop souvent à mon bébé pour éviter les coliques. Non seulement je ne lui donnais qu'un sein á la fois mais en plus, je m'efforçais d'espacer les tétées. Du coup, mon pauvre bébé pleurait beaucoup parce qu'il avait faim pardi!

    Du jour où j'ai arrêté d'écouter ce qu'on me disait et que j'ai commencé à lui donner les deux seins, aussi souvent qu'il le demandait, même si c'était toutes les heures, il est devenu plus calme! Et il a grandi d'un coup!

    Aujourd'hui, il ne prend pas les deux seins systématiquement. Ça dépend de ses envies. Il mange moins souvent aussi parfois. Ses besoins ont simplement évolué.

    Et j'estime que le bébé sait mieux ce qu'il lui faut!Comme vous dites si bien, la maman propose et le bébé dispose.

    Encore maintenant, on me fait certaines remarques, parce que je nourris mon bébé régulièrement (à la demande) ce qui a le don de m'irriter, mais je les ignore car j'ai pris confiance en moi. Et je sais que je suis dans le vrai, car j'écoute avant tout les besoins de mon bébé. Résultat: il est très bon portant et très éveillé pour 4 mois.

  • Constance
    le vendredi 28 juillet 2017 à 17:13 Posté par Constance

    Merci Mucile maman de jumelles je donne moi aussi un sein à chaque jumeau. Ça a commencé du fait du muguet de l'un d'eux puis j'ai continué en pensant que c'était leur bonne dose vu que l'un mange + et moins souvent et l'autre le contraire... après je me demande si leur squelette ne va pas souffrir d'être toujours dans la même position... en tous cas contente de voir qu'instinctivement nous avons eu la même réaction.
    Il n'en demeure pas moins que cet article me fait poser la question : devrais-je leur proposer les 2? Y a y-il des recommandations sur le sujet pour les jumeaux ? Merci

  • Marion
    le dimanche 16 juillet 2017 à 18:21 Posté par Marion

    Je ne savais pas qu'il valait mieux deux seins plutôt qu'un seul. Pour moi le fait de n'en donner qu'un seul s'est imposé de lui-même : mon bébé est rassasié et, en général, s'endort. Et ça fait presque 3 mois qu'on fonctionne comme ça. Belle prise de poids, potelé comme il faut, mais pas trop non plus. Quand il prend les deux seins, c'est que l'intervalle entre 2 tétées a été plus long ou bien qu'il tête plus (grosses chaleurs et pics de croissance). Peut-être que la réponse à la question "un seins ou les deux" est simplement "ça dépend, s'il est rassasié après le premier ou pas", non ?

    (Précision : C'est mon premier bébé ; je ne pense pas souffrir d'hyperlactation, je n'ai pas eu d'engorgements, de crevasses, etc; je n'ai pas particulièrement sollicité les conseils hormis ceux de mon sage-femme en accompagnement global, qu'on peut résumer à : "le tête bien en face du sein", "l'aréole entière dans la bouche", "à la demande" et "boire beaucoup d'eau").

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, un département de formation des professionnels de santé, et le site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League