Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Comment élever ses enfants sans les frapper ?

Comment élever ses enfants sans les frapper ?

Commentaires (17)
Vos commentaires
  • DanseurDeRock
    le dimanche 14 octobre 2018 à 18:01 Posté par DanseurDeRock

    Je débute une carrière dans l'enseignement professionnel et me trouve face à des jeunes de 15 à 18 ans sans réelles notions de règles à respecter... Je suis tombé par hasard sur cet article bienveillant qui m'interpelle car la bienveillance ne peut provenir, selon moi, que de l'intelligence émotionnelle et que la simple bienveillance ne permet pas d'éduquer des enfants convenablement, j'en ai malheureusement l'exemple autour de moi où l'enfant n'est pas en âge de comprendre où se trouve la limite fixée et se comporte en enfant roi, tantôt capricieux, colérique lorsqu'il n'obtient pas ce qu'il veut et ne respecte pas les préceptes de ses parents...
    Bref, pour que des parents puissent suivre de tels conseils, il faut qu'eux-mêmes aient reçu une éducation et qu'ils possèdent toute l'énergie nécessaire, sans habiter une centrale nucléaire !
    Ce qui me fascine dans cet article, c'est la manière dont le parent doit gérer ses propres décompressions, frustrations :
    "Prenez un petit répit. Quittez la pièce et faites ce qui vous semble bon - pleurer, appeler un ami, réfléchir, prendre une douche, lire un poème - pour retrouver votre sang-froid et votre bon jugement."
    Le parent doit ici faire preuve de la plus grande maturité, comment fait-il pour transmettre à l'enfant la gestion de ses propres frustrations puisqu'il gère les situations difficiles de l'enfant à part dans un paragraphe intitulé :
    "Si nécessaire, laissez l'enfant découvrir certaines conséquences de ses actes par lui-même."
    Le "Si nécessaire" est éloquent ! On suggère donc au parent de pleurer (et si l'enfant voit cela ?! Comment gère-t-on ? L'enfant ne devrait pas savoir que son parent a des soucis puisqu'il vit dans "le meilleur des mondes"..?), de prendre une douche ou lire un poème en vue de retrouver son sang-froid ! Perdre son sang-froid n'est-il pas une preuve d'échec de la pensée ?? Si notre enfant est autorisé à nous mettre en échec, si l'on pleure ou autre phénomène dépressif nous prend ; cela équivaut au même échec que si le parent met une fessée, fait pleurer l'enfant... Dans les deux cas, il y a échec et pleurs ou échec et mat !
    Sauf qu'aux échecs, c'est bien le roi qui se trouve en échec et de nos jours, trop d'enfants sont traités en rois ; il y a inversion des pouvoirs depuis près de 40 ans et l'interdiction des châtiments corporels est une conséquence de cette absurdité, et non une avancée sociologique. Ce n'est pas parce qu'on abolit les châtiments qu'il n'y aura plus d'enfants battus, malheureusement, les personnes qui s'adonnent à cela n'ont pas les moyens "intellectuels" de faire autrement et tombent dans la violence physique. Les enfants battus ont d'ailleurs le plus souvent des parents qui ont eux-mêmes été battus, il n'existe pas suffisamment de résilience chère à Boris Cyrulnik. Pardon si je retranscris mal les pensées de cet homme pour qui j'ai vraiment de l'admiration.
    1ère question : quand apprend-t-on à l'enfant à gérer ses situations critiques puisque le parent doit toujours être là pour anticiper, entourer son enfant et gérer ses propres émotions négatives en dehors ??
    2ème question : comment l'enfant fait-il sans son parent lorsqu'il est à l'école et se trouve dans une situation compliquée ? Une fois encore, l'enfant n'est pas appris à gérer ses situations difficiles sans la présence et l'aide de son parent...

    Je dois être un mauvais père puisqu'il m'arrive de mettre des cliques sur la main de ma fille de 4 ans lorsqu'elle désobéit ouvertement (les enfants testent autant qu'ils peuvent, jusqu'à trouver une limite... Pas sûr qu'une explication verbale suffise, il faut bien hausser le ton, froncer les sourcils et lorsque cela n'est plus suffisant car l'enfant cherche encore plus loin... Bien sûr, s'il cherche plus loin que le plus loin évoqué...
    Mes élèves se fichent de leur avenir, se fichent bien plus de devoir travailler (et même suivre en cours), se fichent de voir leur mères avec des trémolos et les larmes aux yeux quand ils sont convoqués chez la CPE ; ce qui les fait réagir, c'est quand la CPE leur sucre leurs sorties anticipées ou entrées décalées (en raison de l'absence de professeurs ou leur simple aménagement d'agenda) à l'école car ils ne pourront jouer à Fortnite sur leur PS4 pendant ce temps ! Et lorsqu'à une réunion de parents un père demande, désabusé, à un professeur comment faire obéir son fils et que le professeur en question se sent obligé de répondre : "en confisquant la PS4", alors que ce n'est pas son rôle d'apporter des réponses à l'éducation des parents de leurs progénitures, on croit rêver !
    Il devient Urgent de demander à Mr Jean-Michel Blanquer de rebaptiser son ministère : "Ministère de l'Enseignement National" et non de l'Education car nous devons éduquer des enfants dont les parents ne sont pas forcément éduqués ou "armés" pour éduquer leurs propres enfants, ils sont souvent dépassés, démissionnaires et ce sont les enfants qui font la loi à la maison...
    A ce titre, il paraît totalement absurde que des enfants aient dans leur chambre TV, PS4, téléphones portables ou encore ordinateurs quand les parents ne sont pas capables de faire respecter une heure de coucher raisonnable... Nous avons face à nous, le matin, des zombies dont certains n'ont dormi que 3 heures, avec les yeux explosés, quand ce n'est pas par des produits illicites ! Autre vaste sujet qu'il faudra aborder dans les Lycées Professionnels quand les élèves ont des véhicules de plusieurs tonnes entre les mains, par exemple !

  • DAGNOGO
    le dimanche 08 juillet 2018 à 10:24 Posté par DAGNOGO

    Mes infiniment pour les conseils, mais j'ai pas encore d'enfants mais je me prépare d'avance car l'éducation des enfants est très important et très minutieux .cependant un enfant bien éduquer est un trésor qu'on offre a la société, a la nation ,et même au monde entier

  • David
    le vendredi 06 juillet 2018 à 13:49 Posté par David

    Je crois que nous je suis orienté dans une bonne direction par ses sages conseils afin que l'éducation de mes enfants ne fasse pas naufrage. Merci pour ses sages conseils.

  • ZOKPON
    le mardi 19 juin 2018 à 13:39 Posté par ZOKPON

    Merci pour ces sages conseils. Il revient à nous parents et éducateurs de s'en approprier pour une mise en pratique efficace.

  • Ella
    le mercredi 27 septembre 2017 à 13:01 Posté par Ella

    Merci infiment pour ce message tres instructif. Aimer,prendre soin des enfants est ce quil ya de meilleur puisqu'ils sont des dons de Dieu.
    Mais l'éducation ce nest pas du tout facile o non jessaie de communiquer avec ma plus grande de 6 ans mais pas facile... jai 2 beaux enfants bientot 3... pour leur education je prie beaucoup afin que le Seigneur me donne un coeur patient et doux... il marrive de frapper mais je veux arreter cela mais comment lorsque tu parles tu parles et souvent rien?
    Mais maintenant ca commence a aller au fur et a mesure quils grandissent... je prie beaucoup pour mon role et leur role car je ne veux pas que mes enfants connaissent une education ratee... votre message m'aide beaucoup sur la non violence... merci et que Dieu vous inspire encore...

  • Pims
    le jeudi 27 juillet 2017 à 19:17 Posté par Pims

    Bonjour

    Au début on y arrive avec le premier puis avec le second on tiens encore Et Le 3eme nous montre comment l'impatience prend le dessus et enfin le 4eme c'est une explosion de frustration Et d'impatience, de sentiments Entre mêlés avec un chouya de Non reconnaissance... et ainsi de suite selon le nombre d'enfants! À cela on rajoute un conjoint absent ou peu présent vu qu'il faut les nourrir et les vetir, des journees courtes du fait des nuits blanches enchaînées depuis 10 ans et un manque de temps malgré un agenda tenu Et mis à jour. J'essaye tant bien que mal de ne pas m'énerver au point d'être violente mais quand les refus d'obtempérer s'enchaîne et que ma mécanique s'enreille alors oui une tape est vite tombée Non Sans remords et déception. Mais je m'excuse envers celui ou ceux qui a goûté à cette maladresse de ma part en espérant que son petit cœur ne soit pas bafoué.
    Très dur d'élever sans elever La voix ou Le membre... ⯑⯑⯑⯑⯑

  • Aicha
    le jeudi 29 décembre 2016 à 05:46 Posté par Aicha

    Chaque enfant est different de l'autre et parfois c'est difficile d'éduquer son enfant sans punition. Personnellement, ça m'arrive de punir mes enfants, je deteste le faire mais parfois je suis obligée ,surtout,quand je n'arrive pas ou j'ai manque du temps pour expliquer la dangerosité d'un comportement ou le mal qui peut le générer. Oui c'est pas la bonne solution et c'est ma faute mais j'essaye de faire mon mieux
    Je suis ravie que le monde bouge pour changer la façon d'éduquer les enfants , je dis ça parce que mes beaux parents ne cessent pas de me conseiller de punir et même frapper les enfants pour les eduquer et parfois pour des choses simples, laisser les bébés pleurer .... et à force de le dire ça influence sur mon mari et même inconsciemment sur moi et parfois ca cree beaucoup de tentions dans mon couple.
    Maman de 3 adorables enfants rapproché à bas age.

  • MASSIMA
    le samedi 19 novembre 2016 à 09:47 Posté par MASSIMA

    Merci pour vos conseils très précieux.

  • Wahiba bios
    le dimanche 23 octobre 2016 à 14:16 Posté par Wahiba bios

    Je pense que c'est difficile d'élever un enfant sans le frapper

  • Houam
    le samedi 15 octobre 2016 à 15:44 Posté par Houam

    Bonjour je vous remercie beaucoup pour cet article,moi personnellement il m'a trop servi car j'ai 3enfants et j'ai toujours été contre la violence mais mon mari me dit toujours que nos parents nous ont frappé et voilà le résultat on est éduqués.moi je parle beaucoup avec mes enfants et j'ai trouvé que c'est trop bien alors je conseille tout les parents à communiquer avec leurs enfants.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League