Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

en bref

Article sur fatigue et allaitement, publié dans les Dossiers de l'Allaitement numéro 69 (Octobre – Novembre – Décembre 2005)

DA 69 : Fatigue et allaitement

Commentaires (3)
Vos commentaires
  • Em
    le mercredi 14 août 2019 à 16:44 Posté par Em

    Le site est très bien fait et permet de donner de précieux conseils et surtout de palier au manque de connaissance de nombreux professionnels de santé.
    Je rejoins cependant Tat, quand la maman est épuisée votre discours est très culpabilisant pour les mères avec des enfants aux besoins importants; il peut même être dangereux pour les mères sans soutien.
    Il ne faut pas oublier que le retour au travail en France se fait avant les 3 mois de l enfant. Il y aussi des frères et sœurs à gérer souvent. La culture française n'accompagne pas particulièrement la maman
    L allaitement est à favoriser mais le biberon donné par le papa ou un membre de l entourage peut aider la mère à se reposer.

  • Claude
    le mercredi 09 août 2017 à 08:07 Posté par Claude

    Il est clair que si l'on en arrive à tel un degré de fatigue, il faut faire quelque chose !
    Si pour vous, donner un biberon de lait artificiel le soir a été la solution, tant mieux pour vous.
    L'article ne faisait que relater les résultats d'une étude (et il y en a plusieurs autres qui vont dans le même sens) disant que sur la population étudiée, le degré de fatigue était le même chez les mères qui allaitaient et chez celles qui donnaient le biberon.
    Et comme on dit en réunion LLL, dans ce que vous entendez (ou lisez sur le site), prenez ce qui vous convient, laissez ce qui ne vous convient pas !

  • Tat
    le lundi 07 août 2017 à 11:20 Posté par Tat

    Je trouve que votre article n'est ni réaliste ni objectif à l'image de votre site et de vos conseils. J'ai un bébé qui tête la nuit et parfois en journée aussi toutes les heures, avec des têtées de 40/50 mn. Par fois, surtout le soir, les têtées durent trois heures avec quelques pauses de quelques minutes toutes les demi heures. Vous comprendrez dans ces conditions que je tombe de fatigue et n'ai plus la force de répondre aux demandes de têtées et je n'ai d'autre choix que de laisser mon bébé pleurer car je suis exténuée et j'ai besoin de dormir au moins trois heures sur une plage horaire de 24 h. Avec un biberon de lait artificiel, il est certain que j'aurai la paix pendant 4 heures, c'est une réalité. Prétendre le contraire discrédite votre propos et décourage les mères comme moi de poursuivre l'allaitement: les conseils donnés font fi de la réalité rencontrée par les mères et surtout ils culpabilisent avant tout la mère au lieu de lui fournir l'aide recherchée pour solutionner les problèmes rencontrés. Je pense que vous devriez revoir votre approche, arrêter de prétendre des choses fausses et arrêter de culpabiliser les mamans. S'il n'y a pas de solution aux problèmes rencontrés par les mamans, le reconnaître simplement. et permettre à la mère de faire le meilleur arbitrage entre allaitement et lait artificiel en fonction des difficultés rencontrées et de sa condition physique et psychologique. Le cas échéant, en mettant la pression sur les mamans, en les culpabilisant à l'excès si elles ne répondent pas systèmatiquement et dans l'immédiat aux demandes de têtées du bébé en dépit de leur fatigue, épuisement neverveux, c'est mettre en danger la maman et le bébé, la mère épuisée et dépassée psychologiquement et physiquement par la situation, qui ne pourra pas s'occuper correctement de son bébé.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League