Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 35€

Le coin du prescripteur

Le coin du prescripteur

en bref
excrétion lactée des traitements de la narcolepsie

Méthylphénidate et allaitement
Le méthylphénidate est un stimulant du système nerveux central pharmacologiquement proche des amphétamines. Il peut être utilisé pour le traitement des troubles de déficit de l’attention / hyperactivité, et de la narcolepsie. Cette dernière est un trouble majeur du sommeil qui se caractérise par une somnolence diurne, des épisodes de cataplexie (perte brutale du tonus musculaire induit par une émotion), et la survenue diurne d’épisodes de sommeil paradoxal. Cela peut rendre nettement plus difficile l’adaptation d’une femme à son nouveau rôle de mère d’un nourrisson.

Transfert lacté de la méthamphétamine chez des mères qui en consommaient pendant la grossesse
Les stimulants de la famille des amphétamines sont très populaires partout dans le monde, et on estime qu’environ 24 millions de personnes en consomment. Environ 70 % de la méthamphétamine est excrétée dans les urines dans les 24 heures suivant la consommation, mais elle peut s’accumuler dans les urines en cas de consommation régulière. Tous les amphétaminiques traversent le placenta, et sont excrétés dans le lait en quantité significative. Une étude récente a été publiée sur une femme souffrant de narcolepsie traitée par amphétamine pendant la grossesse et la lactation, et dont l’enfant n’a pas présenté de troubles. Le niveau d’exposition suite à une utilisation récréative pourra être significativement différent de celui suite à une utilisation médicale. Le but de cette étude était d’évaluer l’excrétion urinaire et lactée de la méthamphétamine chez des femmes qui en avaient fumé pendant leur grossesse et jusqu’à leur accouchement.

Excrétion lactée du GHB
Le sel sodique de GHB (oxybate de sodium) est utilisé comme stupéfiant, seul (drogue du viol) ou souvent en combinaison avec d’autres produits. Le GHB est utilisé pour traiter la catalepsie chez les personnes souffrant de narcolepsie. Une femme traitée pour narcolepsie pourra souhaiter allaiter, et aura alors besoin d’informations sur son traitement. Le but de cette étude était de déterminer le taux de GHB endogène dans le lait et le sang de 20 mères allaitantes, et de déterminer le taux sérique et lacté de GHB chez une femme souffrant de narcolepsie traitée par GHB.

Ce contenu est réservé aux abonnés

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League