Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 35€

Le coin du prescripteur

Le coin du prescripteur

en bref
riluzole, daptomycine, méthylphénidate et duloxétine

Excrétion lactée du riluzole
La sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot) est une maladie neurodégénérative progressive toujours fatale, le décès survenant le plus souvent après quelques années. Le traitement est symptomatique et vise à tenter de ralentir l'évolution et à améliorer la qualité de vie. L’une des théories sur les causes de la SLA est la neurotoxicité du glutamate. Le riluzole est un antagoniste du glutamate, et c’est le seul produit neuroprotecteur qui a démontré une efficacité modeste sur la durée de survie des patients souffrant de SLA. Il est prescrit à la posologie de 50 mg toutes les 12 heures. Il est lié à 96 % aux protéines plasmatiques, et sa demi-vie est d’environ 12 heures. Il est rare qu’une SLA survienne chez une femme enceinte ou allaitante, mais cela peut arriver, et on pourra envisager un traitement par riluzole. Les auteurs ont eu l’occasion d’étudier l’excrétion lactée du riluzole.

Excrétion lactée de la daptomycine
Les infections cutanées et des tissus mous sont parmi les plus fréquentes. Elles sont souvent dues à un Staphylocoque doré, qui est de plus en plus résistant à la méticilline. La daptomycine est l’un des antibiotiques qui pourra alors être utilisé. Une mère allaitante pourra avoir besoin d’être traitée pour une infection à S. doré résistant à la méticilline (SARM). Un seul rapport de cas a été publié, en 2009, sur l’excrétion lactée de la daptomycine après administration parentérale. Les auteurs rapportent un autre cas.

Excrétion lactée du méthylphénidate et de la duloxétine
La duloxétine est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de l’adrénaline (IRSA) prescrit pour le traitement de la dépression et d’autres troubles psychiatriques. Il existe quelques données sur son excrétion lactée, et globalement le bébé allaité était exposé à < 1 % de la dose maternelle ajustée pour le poids (DMAP). Le méthylphénidate est un psychostimulant utilisé pour le traitement des troubles de déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH). Les quelques données sur son excrétion lactée concluaient qu’il passait faiblement dans le lait maternel. Si aucun effet secondaire n’a été rapporté chez les enfants des mères incluses dans les études sur ces produits, les données restent toutefois succinctes. Les auteurs ont suivi 2 femmes traitées par duloxétine, l’une d’entre elles prenant également du méthylphénidate.

Ce contenu est réservé aux abonnés

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League