Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 35€

Cas cliniques

Cas cliniques

en bref
cas cliniques décembre 2018

Montée de lait tardive et intérêt de l’expression anténatale du colostrum en cas de pré-éclampsie
La pré-éclampsie est un trouble hétérogène qui touche 3 à 5 % des femmes enceintes, et qui se manifeste essentiellement par une hypertension et une protéinurie. Elle semble en rapport avec la conjonction d’un dysfonctionnement placentaire et de certains facteurs maternels. Elle est dite précoce lorsqu’elle survient entre 20 et < 34 semaines de gestation, et tardive si elle survient à ≥ 34 semaines. Elle augmente significativement les risques liés à la grossesse chez la femme et chez le foetus. L’allaitement pourrait limiter les séquelles cardiovasculaires induites par la pré-éclampsie. Mais des études ont constaté que les femmes qui en ont souffert ont un risque plus élevé d’introduction rapide de suppléments et de sevrage précoce. L’expression anténatale du colostrum pourrait être utile pour limiter le don précoce de suppléments. Les auteurs présentent plusieurs cas de pré-éclampsie tardive avec montée de lait retardée, survenus chez des femmes à risque de pré-éclampsie.

Un adénofibrome kystisé se révélant par un tableau de mastite infectieuse en post-partum
Les auteurs présentent le cas d’une primipare de 21 ans, qui consulte dans un service de gynécologie-obstétrique de Fès (Maroc) pour une augmentation de volume du sein gauche. Les symptômes avaient débuté une semaine après l’accouchement. La mère présentait également de la fièvre. Elle avait été mise sous amoxicilline pendant plusieurs semaines, et l’al-laitement avait été arrêté, mais aucune amélioration n’avait été constatée.

Tissu mammaire ectopique au niveau vulvaire
L’existence de tissu mammaire ectopique concerne 2 à 6 % des femmes suivant les études. Ce tissu est un résidu de la crête mammaire pendant le développement embryonnaire. Dans la majorité des cas, le tissu ectopique est constaté dans la partie supérieure du corps, la vulve étant une zone rarement touchée. La tuméfaction induite par le tissu mammaire ectopique à ce niveau pourra faire penser à un lipome ou à une tumeur maligne, le diagnostic étant effectué par biopsie. Les auteurs rapportent un cas de tissu mammaire ectopique au niveau vulvaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League