Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 35€

Le coin du prescripteur

Le coin du prescripteur

en bref
Le coin du prescripteur de février 2020

Traitement du diabète par metformine pendant la grossesse et l’allaitement
La prévalence du diabète chez les femmes en âge de procréer est en augmentation. De plus, certaines femmes non diabétiques avant leur grossesse présenteront un diabète gestationnel découvert à l’occasion du suivi prénatal. Le diabète pendant la grossesse augmente les risques pour le foetus et pour la mère. Pendant cette période, l’administration d’insuline représente le traitement de 1ère intention chez les femmes qui présentaient un diabète insulino-dépendant ou un diabète de type 2 avant leur grossesse. En cas de constatation d’un diabète gestationnel, les stratégies de 1ère intention sont l’instauration d’un régime et l’amélioration du mode de vie. Toutefois, lorsque c’est insuffisant pour contrôler la glycémie, un traitement par antidiabétiques oraux sera débuté.

Excrétion lactée de la rosuvastatine
La rosuvastatine est un inhibiteur de la HMG-CoA réductase utilisé pour le traitement de l’hypercholestérolémie et de la dyslipidémie. Elle abaisse le taux de LDL et de triglycérides et augmente le taux de DL. Elle est administrée à la posologie de 5 à 20 mg/jour. Sa demi-vie est de 19 heures, elle a un poids moléculaire relativement élevé, un volume de distribution élevé, elle est liée à 90 % aux protéines plasmatiques, elle a un pKa de 4,6 et elle est hydrophile. Ces caractéristiques permettent de supposer qu’elle passera faiblement dans le lait maternel. Actuellement, les médicaments hypocholestérolémiants sont déconseillés pendant l’allaitement dans la mesure où le cholestérol a une importance vitale pour le développement de l’enfant et où le produit pris par la mère pourrait avoir un impact sur le métabolisme de l’enfant allaité. Il existe peu de données sur l’excrétion lactée des statines. Le but de cette étude était d’évaluer l’excrétion lactée de la rosuvastatine.

Excrétion lactée de la métyrapone
La métyrapone et son métabolite actif, le métyrapol, inhibent la synthèse du cortisol, de la corticostérone et de l’aldostérone en bloquant l’hydroxylation en 11-bêta du noyau stéroïde au niveau de la corticosurrénale. Un seul cas concernant son excrétion lactée a été publié, et les auteurs concluaient que l’enfant exclusivement allaité recevait environ 0,1 % de la dose maternelle ajustée pour le poids, et qu’un impact négatif chez l’enfant était hautement improbable avec une exposition aussi basse. Les auteurs de cette étude rapportent un autre cas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League