Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

Abonnement aux Dossiers de l'Allaitement
Pour lire les Dossiers de l'allaitement en numérique

Souscrivez un abonnement d'un an pour 35€

Cas cliniques

Cas cliniques

en bref
cas cliniques juin 2020

Ablation d’implants mammaires chez une mère allaitante
Cette mère avait contacté LLL France pour l’allaitement de son 3e enfant. Son bébé présentait une ankyloglossie, et la mère portait des implants mammaires en silicone, posés 3 ans plus tôt, après l’allaitement de son 2e enfant. Elle savait que les implants pouvaient avoir un impact négatif sur l’allaitement, mais à l’époque elle ne pensait pas avoir d’autres enfants. Les 2 premiers enfants avaient été allaités pendant respectivement 3 et 2 ans, avec co-allaitement pendant 1 an. En dépit d’une freinotomie, la mère a sevré son 3e enfant plus rapidement que souhaité. Elle a toutefois allaité exclusivement son 3e enfant jusqu’à ses 3 mois et l’a sevré à 5 mois car l’allaitement était difficile.

Détection du virus de la fièvre jaune dans le lait maternel
La fièvre jaune est une maladie endémique dans les zones tropicales des pays d’Amérique et d’Afrique. Les auteurs rapportent le cas d’une mère dans le lait de laquelle le virus sauvage de la fièvre jaune a été retrouvé.

Allaitement d’un bébé de petit poids de naissance par une mère ayant présenté un diabète gestationnel
Les enfants de petit poids de naissance pour leur âge gestationnel (poids de naissance < 10e percentile) représentent environ 10 % des naissances dans les pays industrialisés. Leur faible poids peut être en rapport avec une pathologie maternelle, le tabagisme maternel, la malnutrition maternelle (cause la plus fréquente dans les pays en voie de développement) ou une insuffisance placentaire. La survenue d’un diabète gestationnel peut induire une faible croissance foetale ou au contraire la naissance d’un enfant de poids de naissance élevé pour l’âge gestationnel. La croissance in utero peut avoir un impact important sur la croissance et la santé à long terme de l’enfant, et il est important que les enfants de petit poids de naissance rattrapent leur retard après la naissance. Toutefois, 10 à 30 % d’entre eux continuent à avoir une croissance inférieure à la moyenne, tandis que d’autres pourront avoir une prise de poids très importante. Le lait humain est conçu pour assurer une croissance et un développement optimaux chez le nourrisson. Certaines études ont conclu que le lait des mères des enfants de faible poids de naissance pouvait être inadéquat en quantité et en qualité, mais elles présentaient divers biais. Les auteurs présentent un cas d’allaitement d’un bébé de petit poids de naissance, pour lequel tant la qualité que la quantité du lait maternel ont été testées.

Maintenir l’allaitement pendant une sévère infection maternelle et infantile à HSV-1
Les femmes en âge de procréer porteuses chroniques d’un Herpes virus de type 1 (HSV-1) ou 2 (HSV-2) peuvent contaminer leur enfant. L’infection néonatale à HSV est rare, mais elle a un taux élevé de séquelles et de mortalité. La transmission se fait par contact avec les lésions. Chez les personnes porteuses, le virus s’installe dans les ganglions nerveux où il peut rester dormant pendant toute la vie, mais à partir desquels il peut se réactiver avec des épisodes symptomatiques qui durent 2 à 3 semaines. La primo-infection survient habituellement pendant l’enfance, avec une éruption oro-labiale. Une infection génitale peut survenir après l’adolescence. L’infection néonatale survient suite à l’exposition du foetus pendant la grossesse, au moment de l’accouchement (85 % des cas) ou après la naissance. Cette infection sera traitée par administration en IV d’aciclovir pendant 10 à 21 jours, et par isolation stricte. L’hospitalisation et le placement en soins intensifs pourront être nécessaires chez les nouveau-nés atteints. Si des lésions d’herpès sont présentes sur un des seins de la mère ou dans la bouche de l’enfant, l’allaitement sera immédiatement stoppé et la mère devra tirer et jeter le lait issu du sein touché pour maintenir sa production lactée. Des cas de mères qui ont poursuivi l’allaitement ont toutefois été rapportés. Les auteurs rapportent un cas d’infection sévère à HSV-1 chez une mère et son enfant, et la façon dont l’allaitement a été protégé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League