Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

en bref

Article sur ne laissez pas pleurer les bébés, paru dans les Dossiers de l'Allaitements n 61 (Octobre – Novembre – Décembre 2004)

DA 61 : Ne laissez pas pleurer les bébés

Commentaires (23)
Vos commentaires
  • katia
    le lundi 17 octobre 2016 à 10:57 Posté par katia

    vous parlez des enfants, des bébés, et de la priorité a leur donner. Mais j'ai une question particulièrement idiote : a quel moment on considère que le bien-être parental doit aussi avoir une nécessité qui peut parfois dépasser le bien-être des enfants momentanément? Je m'explique, combien de parents font des burn-out avec des enfants qui demandent bien plus que la moyenne ? Parce qu'il y a des bébés qui sont raisonnables, et d'autres moins. Ils ne le font pas exprès, mais ils le sont moins. Et si ils sont très en demande, la nuit, le jour, n'acceptent de dormir QUE dans les bras de leurs parents a quel moment le parent doit dire stop ? J'ai une amie hospitalisée parce qu'elle voulait a tout prix ne jamais laisser son bébé pleurer. Son mari a vu qu'elle s’enfonçait, on est nombreux a avoir vu qu'elle s’enfonçait, on lui a dit, mais elle était tellement persuadée que son enfant serait traumatisé, qu'elle serait une mauvaise mère... Elle est épuisée, hospitalisée dans un état de fatigue psychique et physique tel qu'elle ne peut plus s’occuper de son enfant du tout ! Cela fait plusieurs jours qu'elle est hospitalisée, elle ne pourra sans doute pas s'occuper de son bébé pendant au moins un mois, et peut-être plus. Elle a fait un burn-out sans doute accompagné d'une DPP (la DPP n'est pas confirmée encore par les médecins). Elle s'est oubliée au profit de son enfant.
    Or a aucun moment dans votre article, vous ne dites que si les pleurs sont trop nombreux, que le parent connait un épuisement, il faut intervenir avec un médecin pour éviter de lourdes conséquences. Et oui, peut-etre que si mon amie face a son enfant tres, tres, tres en demande (bien plus que la moyenne), avait de temps a autre laissé son enfant pleurer pour prendre le temps de respirer un peu, elle ne serait pas la ou elle en est. Vaut-il mieux laisser son enfant "souffrir" de solitude une heure de temps en temps pour avoir le temps de recharger ses batteries, ou vaut-il mieux aller au bout quitte a ne plus pouvoir s'en occuper pendant des semaines ?
    Il y a des enfants normaux qui pleurent un peu beaucoup, ont des angoisses, et c'est gérable. Mais il y a des enfants avec lesquels c'est ingérables, et ca, on en parle pas souvent ! Et les meres n'osent pas en parler, parce qu'en plus elles culpabilisent d'etre de mauvaises meres si elles sont fatiguées !

  • Lili
    le dimanche 28 août 2016 à 01:38 Posté par Lili

    Oui oui c'est super tout ça, mais perso, depuis la naissance de ma fille ( elle a 12 mois ), je ne l'ai jamais laissé pleurer, j'ai toujours accouru des les premiers pleurs et résultat : elle ne fait toujours pas ses nuits, se réveille 3 fois par nuits pour téter, est devenue capricieuse, ne veux pas se coucher car forcément elle sait que si elle pleure je vais venir! Je n'en peux plus! Donc ils sont bien beaux vos conseils mais je me demande bien si je n'aurai pas mieux fait d'écouter les conseils de mes amies, qui ont fait le choix de "laisser pleurer 2-3 nuits" et leurs petits ont pratiquement tout de suite fait leur nuits, ils dorment très bien et n'ont absolument pas de problèmes psychologiques! Je crois que tout cela n'est que foutaise! De même que mon mari vient de République Dominicaine et la bas il laissent pleurer les bebes des leurs premières nuits, et ils font tous leurs nuits des le debut! Et les enfants vont très bien, ils sont beaucoup plus éduqués et polis que les petits francais et beaucoup moins capricieux!

  • Sabrina
    le mardi 02 août 2016 à 09:42 Posté par Sabrina

    Par expérience, je suis parfaitement d'accord.
    Je ne laissait jamais ma fille pleurer, tout le temps présente au moments de ses pleurs, figurez-vous ue c"ėtait un bébé qui dormait bien, et qui pleurait moins. aujourd'hui ma princesse à 4 ans et elle se réveille toujours en souriant.
    et je vis actuellement la même expérience avec mon 2ème bébé de 3 mois.
    (un bébé ne parle pas mais il comprend tout ....... faites très attention)

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League