Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

en bref

Article sur l’engorgement publié dans les Dossiers de l'Allaitement n°48 (Juillet – Août – Septembre 2001)

DA 48 : Le point sur l’engorgement

Commentaires (3)
Vos commentaires
  • Marie Courdent
    le lundi 27 mai 2019 à 14:56 Posté par Marie Courdent

    Animatrice LLL, je lis votre SOS et ma 1ère réaction face à votre douleur extrême, est de vous proposer de remettre vite, vite votre petite fille au sein, à moins que vous n’avez une contre-indication absolue à l’allaitement comme un traitement avec de l’iode radioactif pour un cancer. A part ce type de maladie très grave, vous devriez pouvoir reproposer le sein à votre enfant pour vous soulager. C’est ce qui sera le plus efficace, le plus simple à mettre en place. Ensuite, vous reprendrez doucement, doucement, sur plusieurs semaines le sevrage, si telle est toujours votre décision.
    Même si vous avez arrêté d’allaiter depuis plusieurs jours, votre lait est toujours bon. Il n’a pas tourné, moisi, pourri. Il est peut-être un peu plus salé, comme l’était le colostrum. Expliquez-le à votre fille et demandez-lui de vous soulager.
    Pour comprendre votre situation, ce serait plus facile si je connaissais les raisons du sevrage et comment vous avez procédé.
    Si vous ne pouvez ou ne voulez pas remettre votre enfant au sein, vous pouvez :
    - pratiquer l’expression manuelle du lait jusqu’à ce que vous soyez confortable (ou avec un tire-lait). Vous diminuerez cette expression progressivement.
    - appliquer en continu des cataplasmes de froid (avec un tissu entre la poche de glace et votre peau) ou de feuilles de chou blanc sur vos seins, mais pas sur l’aréole
    - consommer du persil à forte dose sous toutes ses formes
    - consommer de la sauge à dose alimentaire
    Bon courage
    Marie Courdent

  • Amal
    le lundi 27 mai 2019 à 07:00 Posté par Amal

    Sos !
    J'ai sevrer ma fille de 25 mois .. et j'ai des engorgements .. svp quoi faire ?? J'ai maaal et mes seins sont trop gonflé

  • Elodie
    le dimanche 18 novembre 2018 à 13:15 Posté par Elodie

    Bonjour,
    Après deux mois d'allaitement, j'ai eu un engorgement qui a duré 3 jours et qui est passé grâce au repos, à l'allaitement de mon enfant, à l'argile, au chou et à l'utilisation d'une bouillotte, j'ai utilisé le tire-lait électrique qu'une fois, quand vraiment mon sein était très rouge, car j'avais peur de produire encore plus de lait le lendemain..... J'hésitais quant'à la bonne utilisation de l'argile car je me disais qu'elle pouvait faire monter le lait.... et j'hésitais aussi à faire des bains dérivatifs, j'ai cherché ce que dit France Guillain à ce sujet et je n'ai rien trouvé sur internet alors j'ai acheté son livre intitulé "l'allaitement" (que je conseille vivement). Voici ce qu'elle écrit au sujet de l'engorgement : ".... couchez vous très au chaud, s'il le faut avec une bouillotte sur le foie et dormez. Faites en même temps un bain dérivatif en utilisant une poche de gel. Vous éviterez ainsi un abcès au sein. Il ne faut jamais négliger ce genre de fatigue, ne pas remettre à plus tard le repos indispensable. Autant il est facile d'éviter un abcès au sein en se couchant bien au chaud dès le premier signal, autant ensuite cela devient très compliqué.......... Ces signes annonciateurs existent souvent quelques jours avant la formation de l'abcès, ce qui vous donne tout le temps de réagir et d'empêcher la formation d'un abcès. Cela vaut la peine de faire un effort pour se reposer et n'oubliez pas la poche de gel. Le meilleur remède est le repos, au lit, bien au chaud. Vous pouvez aussi appliquer un cataplasme épais d'argile sur le sein et en mettre en même temps un autre sur le bas du ventre. Faites des applications par périodes de deux heures, pas plus, pas moins. Si en plus vous effectuez des bains dérivatifs, ne serait-ce qu'avec la poche de gel, vous ne risquez rien."
    Voila, j'espère avoir apporté ma contribution à cette "expérience" de l'allaitement. Désormais je me masse dès que je sens des ganglions. Et je suis très contente de continuer à allaiter.

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League