Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

DA 52 : Contraception par pilule progestative et baisse de la sécrétion lactée : 8 cas

DA 52 : Contraception par pilule progestative et baisse de la sécrétion lactée : 8 cas

Commentaires (9)
Vos commentaires
  • Fadwa EL ALAMI
    le samedi 08 juin 2019 à 04:25 Posté par Fadwa EL ALAMI

    Bonjour.
    Je suis vraiment désespérée et stressée et je demande de l’aide en urgence.
    Déjà j’ai raté mon premier allaitement de ma fille, qui a maintenant 5ans et demi, a cause des biberons compléments de lait industriel.
    Maintenant, j’ai un petit garçon d’un mois et demi. Mon allaitement a très bien démarré, et je tiens de tout cœur de le continuer jusqu’à ses 2 ans. Mon allaitement passe très bien, mon gyneco m’a prescrit cerazette comme moyen de contraception, ça fait 15 jours que je la prend. mais il y’a 3 jours, j’ai remarqué que mes seins sont devenus mous, ils sont pas durs au réveil. Ma lactation a baissé et Le bébé s’énerve après quelques petites minutes de tétée, il pleure beaucoup et puis lâche le sein et reviens vers sa tétine. Ca me stresse énormément et je tiens de tout coeur de continuer mon allaitement et j’aimerais bien avoir des retours de votre part

  • Marie Courdent
    le lundi 13 mai 2019 à 19:14 Posté par Marie Courdent

    Bonjour Mira,
    LLL apporte une aide de mère à mère et concernant vos questions, je ne peux que vous dire “Oui, un grand nombre de mères ont constaté que la prise d’une contraception hormonale, même dite compatible avec l’allaitement, a correspondu avec une baisse de leur lactation et donc un ralentissement de la prise de poids de leur bébé. Les enfants aiment le lait qui coule, et qui coule vite. Il est normal, si votre production lactée a diminué, qu’elle ne soit pas contente de recevoir moins de lait, qu’elle demande de plus en plus souvent et qu’elle tire sur le sein et pleure durant la tétée. Si elle boit moins de lait, elle a moins d’entrées de lait et donc il est logique qu’elle ait moins de sorties donc moins de selles. Les selles non fréquentes ne sont considérées comme banales qu’avec une courbe de poids excellente, ce qui ne semble pas être la cas de votre bébé.
    Une fois informées, selon leur projet, certaines mamans ont arrêté la contraception hormonale, et d’autres ont préféré introduire des compléments de lait industriel pour nourrir leur enfant. La production de lait est sous la dépendance d’hormones. Quand celles-ci sont contrariées par la progestérone de la pilule Optimizette et que l’effet dure depuis trois mois, comme nous sommes toutes différentes, si vous arrêtez Optimizette, je ne peux rien vous garantir quand à un retour à une production lactée comme au début de votre allaitement.
    Préservatif, stérilet au cuivre, diaphragme, MAMA pour Méthode de l’Aménorrhée et de l'Allaitement Maternel sont des moyens de contraception qui n’impactent pas l’allaitement.
    Bonne continuation
    Marie Courdent
    Animatrice LLL France – Lille

  • Myia
    le samedi 11 mai 2019 à 05:31 Posté par Myia

    Bonjour, cela fait 3mois que je prend optimizette. Ma fille a 5 mois les deux premiers fois elle prennait bien et puis a partir des 2 mois sa courbe a ralenti elle prénnait mais pas suffisamment selon le pédiatre qui m’a suggéré d’intrifuure Un biberon par jour. J’si Refusé et continue mon allaitement mais à 4 mois elle n’avai pas Pris assez il l’a Alors conseille de commencé l’es pot j’ai également refusé car je veux lui donne à 6 mois mais depuis quelques jours
    Elle demande bcp plus le sein et pleure de douleurs en pleine tête ne fait pas caca m’a l’air d’etre Constipé car elle pousse et deviens rouge. Est il possible que optimizette en plus de baisser la lactation soit responsable des douleurs au ventre de ma fille ???

  • Marie Courdent
    le samedi 02 février 2019 à 23:13 Posté par Marie Courdent

    Bonjour Perrine,
    La situation que vous vivez ressemble un peu à ce que vivent certaines mères qui lors de leur règles voient leur lactation baisser ponctuellement
    Ce que vous faites est parfait, plus votre petite fille va téter, plus vous arriverez à relancer votre lactation. Tétée apéro, tétée dessert, tétée d’endormissement, que tout soit occasion de téter un sein, deux seins, trois seins, quatre seins en associant la compression du sein tété et de nombreuses explications à votre enfant sur ce que vous attendez d’elle et pourquoi.
    Méfiez vous du concurrent direct de vos seins qui est le biberon. Si elle veut boire un liquide, préférez le gobelet, la paille.
    Si elle n’est pas à vos cotés, vous pouvez pratiquer le power pumping ou marathon de tirages sur des demie journée ou des journées entières cf notre site.
    Vous pouvez associer des tisanes galactogènes pour soutenir vos efforts, éventuellement du fenugrec si vous n’avez pas d’allergie à l’arachide cf site et protocole 9 de l’ABM
    Auriez vous enchaîner avec une contraception hormonale classique pilule ou stérilet ? Cela pourrait constituer un frein hormonal pour relancer votre lactation.
    Bonne continuation
    Marie Courdent Animatrice LLL France

  • Perrine
    le dimanche 27 janvier 2019 à 10:38 Posté par Perrine

    Bonjour, J ai pris il y a une semaine une contraception d urgence à base d'un progestatif. Hormis de nombreux effets secondaires dont J ai souffert, une baisse de ma lactation est survenue. Ma fille a 13 mois, elle ne tétais plus qu'une ou deux fois par jour mais cela lui convenait. Aujourd'hui, elle réclame sans cesse et je sens que je n ai plus de lait. Je la laisse téter mais rien ne vient. Vous pensez que ça peut encore revenir? De plus je travaille la semaine je ne vais pas pouvoir la mettre au sein souvent poyr relancer la lactation.
    Merci

  • Viridiana
    le samedi 30 juin 2018 à 01:23 Posté par Viridiana

    Je tiens à partager mon expérience. À 2,5 mois après la naissance de mon deuxième enfant, mon gynécologue m'a prescrit optimizette. Au bout de deux semaines, j'ai constaté une baisse de la lactation, seins “ mous » le matin, et bébé insatisfait lors des tétées, qui s'enerve sur des seins vides... jai arrêté la pilule et au bout d'une semaine tout est rentré dans l'ordre...???

  • Marie Courdent
    le jeudi 30 mars 2017 à 23:05 Posté par Marie Courdent

    Vous n’êtes pas la première maman à voir une baisse de lait suite à une contraception hormonale. Votre bébé a trouvé la solution : téter plus ! téter aux 2 – 4 – 6 seins par tétée, et ajouter la compression du sein
    https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-textes-lll/1882-un-sein-ou-les-deux-seins
    https://www.lllfrance.org/?view=search&option=com_finder&q=compression+
    Du fait de ce changement de rythme de tétées, pensez à vérifier régulièrement la prise de poids de votre bébé et à l’évaluer sur les courbes de poids de l’OMS
    https://www.lllfrance.org/vous-informer/votre-allaitement/les-debuts/914-croissance-et-prise-de-poids-des-bebes-allaites
    Parfois certaines mamans sont amenées à changer de mode de contraception et se tourne vers un stérilet sans hormones
    Bonne continuation

  • FLORENCE
    le mercredi 29 mars 2017 à 13:07 Posté par FLORENCE

    Bonjour, je rejoins Tiwest sur la pilule Optimizette. Mon bébé a 3 mois et demi, j'ai commencé la pilule il y a une petite dizaine de jours, et mon bébé se réveille une fois de plus la nuit qu'avant. Avant la nuit il ne tétait qu'un seul sein, et se réveillait 2 fois maintenant je dois fréquemment lui donner le deuxième sein il demande une tété de plus et il ne tient pas plus de 4h.
    Y a t il une solution pour augmenter la lactation sans arrêter la pilule ?

  • Tiwest
    le mercredi 01 février 2017 à 11:46 Posté par Tiwest

    Bonjour, je souhaite partager mon expérience.
    Cela fait 10 jours que je prends la pilule optimizette, juste au moment où mon fils d'un mois et demi commence à rallonger ses nuits entre 6h et 7h. Depuis, quelques jours, la durée des tétées augmentent, mes seins sont de moins en moins tendus. Il se réveille quasiment toutes les nuits alors qu'avant, il dormait ses 6h ou 7h d'une traite ! Personne ne m'a prévenu de ces possibles effets liés à la pilule. Ayant déjà eu beaucoup de mal en début l'allaitement, je me retrouve une fois de plus en difficulté ! J'arrête immédiatement la pilule et je vais voir si ma lactation revient à la normale. J'espère de tout coeur car je ne veux pas revenir aux biberons de complément au lait artificiel.
    Merci pour votre article qui m'a aidé à y voir plus clair !

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League