Version mobile

La Leche League France

La Leche League France

S'identifier

Connexion à votre compte

Nous suivre :

AA 70 : L'allaitement quand il dure

AA 70 : L'allaitement quand il dure

Commentaires (43)
Vos commentaires
  • Sarah A
    le jeudi 31 octobre 2019 à 22:11 Posté par Sarah A

    Merci infiniment pour cet article et tous vos conseils qui m'ont aidé pour mes 2 allaitements complètement différents ( un premier difficile avec, tire lait non stop à cause d'un frein de langue et reprise de boulot qui l'ont stoppé à 8mois 1/2, et le deuxième toujours en cours à 8 mois aujourd'hui et un bébé qui refuse toutes tétines et sucettes en tout genre !!).
    Les remarques des autres fusent par bienveillance, sollicitude maladroite ou incompréhension. C'est pas toujours simple mais toute cette communauté et d'autres aident à prendre du plaisir à faire du bien à son enfant et se sentir bien aussi.
    Merci mille fois et courage à celles qui doutent ou souffrent. Vous n'êtes pas seules, nous sommes là. Vous pouvez y arriver, les ressources sont en vous ! Puisez vos forces dans votre Petit miracle à vous.

  • Nolwenn
    le samedi 05 octobre 2019 à 10:26 Posté par Nolwenn

    Merci pour cet article qui ne fait que conforter mon choix et qui me rassure car à 10 mois d'allaitement les réflexions se font de plus en plus ressentir et sont de plus en plus "violentes".

  • Ansart
    le dimanche 09 juin 2019 à 21:16 Posté par Ansart

    Bonsoir.
    J allaite mon fils qui a 22 mois. Tétée du matin, tétée de confort, tétée du soir avant le dodo, en bref Open bar tous les jours h24. Je dois pour raisons professionnelles m absenter 4 jours 3 nuits, et vais le laisser à ma maman. Je ne doute pas de ma maman, je sais qu il va être entres de bonnes mains mais j appréhende beaucoup. Je lui en parle depuis quelques temps, qu il va faire dodo sans maman. Oui j avais oublié, il fait dodo dans son lit une partie de la nuit et l'autre à mes côtés...je vais prendre mon tire lait pour le confort et stimuler, je n ai pas voulu le sevrer, il est tellement heureux quand on se retrouve. Bref j angoisse, comment va t il réagir, dois je faire des visio avec lui pour garder le contact visuel ( on le pratique svt quand je suis au boulot) , il ne boit pas de bibi de lait de vache, de croissance, je n'ai pas réussi à faire des réserves, il me les vident régulièrement..je m en voudrai à mort si cette absence casse le lien allaitement. Même si je connais certains qui souhaiterait que cela cesse. Aidez moi svp, des conseils pour gérer l absence et la poursuite de l allaitement...

  • Ln
    le vendredi 15 mars 2019 à 23:39 Posté par Ln

    Bonjour, merci pour cet article qui réconforte .. malheureusement je n ai pas trouvé de reponse a ma question...si un enfant allaité apres 18 mois est collé a sa mere jours et nuits, est ce inquietant? Habituel? Frequent? Dangereux? Faut-il laisser l'allaitement se dérouler naturellement sans intervenir, sans limites?

  • Estelle op
    le mercredi 27 février 2019 à 19:43 Posté par Estelle op

    Bonjour, j allaite toujours mon petit garçon de six mois et déjà j ai entendu pas mal de remarques qui auraient pu me faire lâcher mon allaitement. J ai vécu pas mal de péripéties mais mon Loulou et mon moi on s est accroché et on a tout surmonté . C est un champion comme me dit la sage femme, c est mon allié. Au début de l allaitement, j ai fait 2 mastites a 1 mois d écart, dont une avec ponction. Là encore on me disait « passe au biberon , tu te fais bien chier!! » on me prévoyait même une chirurgie pour enlever la mastite et on me disait que je ne pourrais plus allaiter après! J en pleurais! Ensuite j ai eu un pb d hyperthyroïdie, et donc subi une baisse de lactation. Et là on me disait « ton lait ne doit pas suffire, introduit du lait maternisé »mais je savais que si je faisais cela c était le début du sevrage. Et encore une fois avec l aide et la bienveillance de ma sage nous avons surmonté cela , et je continue l allaitement pour mon fils. Mais aujourd’hui il a six et je fais face à d autres remarques «  c est bon il a six mois ton fils tu peux le sevrer maintenant, ah bon tu continues de l allaiter en grimaçant »
    Alors je suis heureuse de vous lire et de voir que je partage votre vision sur l allaitement en tout cas cela me soutient face aux pressions sociales auxquelles on fait face.
    Ça me rassure et m apaise.
    Bon courage à toutes.
    Estelle

  • Harouna raya
    le lundi 31 décembre 2018 à 07:05 Posté par Harouna raya

    Personnellement j'ai trois enfants et les deux premiers ont allaité jusqu'à deux ans. Chez nous les musulmans c'est une recommandation religieuses. Du coup moi je n'y ai vu que des avantages, pour moi comme pour l'enfant. En plus il est prouvé que les femmes qui allaitent courent moins le risque d'un cancer du sein. La seule gêne c'est peut-être pour la relation du couple, car les mamans ont tendance à privilégier le bébé sur monsieur. Du coup, c'est pas toujours facile!!!!

  • Isa
    le dimanche 18 novembre 2018 à 14:08 Posté par Isa

    Bonjour,
    J'ai allaité mon enfant jusqu'à l'âge de 24 mois et j'ai également subi des pressions et les critiques sur l'allaitement. À la question qui demandait jusqu'à quand j'allais allaiter je répondais que j'allais très jusqu'à ses 18 ans histoire de clouer le bec. À l'âge de 1 ans mon fils s'est brûlé la main au troisième degré avec un fer à repasser. L'allaitement a permis d'éviter l'opération qui consistait à remettre de la peau sur sa main qu'on devait les prendre sur le crâne. Après la brûlure il fallait que je me rende tous les jours à l'hôpital pour enlever la peau morte et refaire les pansements à cette époque pendant que les médecins enlever la peau morte je le mettais sur mon sein et nous étions dans notre bulle. Les médecins étaient fascinés par le fait que mon fils ne pleurait pas lorsqu'on lui enlever les peaux mortes j'ai vu une émission plus tard qui disait que l'allaitement inhiber la douleur. Mon fils a 15 ans maintenant et la situation de l'adolescence rejoint les articles que je viens de lire c'est-à-dire que mon fils et moi nous sommes très très proche et que l'adolescence se passe très bien. C'est un enfant épanoui curieux intelligent et plein de vie. Je trouve complètement idiot de voir dans l'allaitement à côté sexuel. J'aimerais aussi que oui que l'on explique comment en des temps reculés les femmes nourrissait leur bébé il me semble que les laits industriels n'existait pas et que les enfants grandissaient très bien avec le lait maternel et dans les autres pays également. Je ne vois donc pas comment on peut avoir l'idiotie de dire qu'un enfant allaité longtemps peut devenir homosexuel ou je ne sais quelle lubie car enfin cela voudrait dire que notre société où les sociétés passer regorgent ré d'homosexuel. Il me semble qu'il est tout à fait naturel d'allaiter son enfant tout comme le faisait nos ancêtres d'ailleurs. Je dirai juste aux mamans de ne pas se laisser influencer par les entourage et leurs réflexions car c'est votre choix et ça ne les regarde pas je ne vois vraiment pas en quoi cela peut les gêner. Allaitement et quelque chose de merveilleux je vous souhaite bonne continuation et prenez soin de votre santé et de celle de votre bébé bisous bisous

  • Marie Courdent
    le lundi 12 novembre 2018 à 22:51 Posté par Marie Courdent

    Bonjour Madame,
    Animatrice LLL à Lille j’ai reçu votre commentaire. Sans la courbe de poids de l’OMS de votre petite fille sous les yeux, c’est un peu difficile de vous répondre. Pourriez vous tracer la courbe 0 – 24 mois et me l’envoyer en message personnel ?
    Je ne sais quels solides vous lui proposez mais légumes et fruits sont très peu caloriques sauf avocats, bananes, patates douces, pommes de terre, courges. Les lui proposez vous à chaque repas additionné d’un peu de matières grasses ?
    Les enfants ont besoin de fer et parfois une carence en fer entraîne un manque d’appétit. Lui proposez vous de la viande et particulièrement du foie et du boudin associé dans le même repas à un peu de fruits frais pour avoir de la vitamine C qui aide à l’assimilation du fer ?
    Comment pratiquez vous ? est-elle à table avec vous ? mange t’elle comme vous ? pratiquez vous la DME ?
    cf la page diversification sur notre site
    Un livre pourrait vous aider celui du Dr Carlos Gonzales “Mon enfant ne mange pas” disponible sur notre boutique
    ainsi que notre Hoirs Série “Alimentation de la mère qui allaite et du bébé allaité”
    Bonne continuation
    Marie Courdent

  • Clem
    le jeudi 01 novembre 2018 à 23:51 Posté par Clem

    Bonjour,

    En 22 mois je suis passée souvent lire cet article.. l'allaitement se passe bien mais les courbes de ma fille m'inquiètent. De ses 12 mois à maintenant elle n'a pas grossi. Grandi oui, pris du tour de tête oui mais pas ou peu de grammes ?
    On me dit que la diversification n'est pas assez installée. De presque à volonté, (le jour, pas la nuit) J'ai réduit le nombre de tétés à 5 par jours pour laisser plus de place aux solides mais elle mange toujours peu, varié mais toujours en quantité infime.
    Ça cause à quelqu'un ??
    Je me pose des questions sur la stratégie à adopter vis-à-vis du "nichon" comme nous appelons ça.. enfin "chichon" dans sa bouche ?

    Merci pour vos réponses ?

  • Gaëlle
    le mercredi 18 juillet 2018 à 11:45 Posté par Gaëlle

    Bonjour,
    bien d'accord avec tout cela, mais pour ce qui est de faire le lien entre allaitement et QI ou adaptation social, attention à ne pas faire trop de raccourcit. Plein d'autres facteurs entre en jeu, notamment le fait que les parents allaitant sont peut être surtout des parents attentifs à leurs enfants ! Pas besoin de trop d'arguments pour affirmer que l'allaitement (long) est une bonne chose !
    Bises

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League