Version mobile

La Leche League France

AA 72 : Reprise du travail, poursuite de l'allaitement

AA 72 : Reprise du travail, poursuite de l'allaitement

Commentaires (8)
Vos commentaires
  • Cécile
    le mardi 29 août 2017 à 21:07 Posté par Cécile

    Bonjour

    J'allaite ma fille qui a aujourd'hui 7 mois. Je dois reprendre le travail dans 5 semaines et ma fille ira à la crèche. Je ne pourrai pas l'allaiter la journée car je suis itinérante. Je voulais continuer le matin et le soir et jallais commencer les biberons au lait artificiel mais je tombe sur votre article. Du coup je suis un peu perdue.
    Faut il quand même que j'essaie le biberon de temps en temps lorsque je m'absente pour quand même l'habituer ( elle ne l'a jamais pris) .
    Je n'aurais pas forcément la possibilité d'exprimer mon lait quand ce sera nécessaire, ni d'utiliser de tire lait nest ce pas un peu risqué ?
    Quelqu'un aurait déjà essayé?
    Merci

  • Luludd
    le mardi 25 juillet 2017 à 14:37 Posté par Luludd

    Bonjour, je trouve que la façon dont les choses sont présentées est parfois trop utopiste. Effectivement il est sûrement possible de continuer l'allaitement sans tirer son lait, mais c'est certainement extrêmement rare. C'est comme continuer à allaiter sans habituer bébé au biberon jusqu'à la reprise du travail. Pour ma part bébé a deux mois, je reprends le travail dans deux mois et j'ai commencé à tirer du lait sur les conseils de la sage femme. Mon bébé prend volontiers le biberon avec son papa qui est ravi de pouvoir le nourrir de temps en temps. Cela me permet aussi de voir les quantités que je dois congeler pour faire des réserves .car je voudrais l'allaiter jusqu'à 6 mois,.J'avais vu une conseillère en allaitement, pour m'aider à préparer la reprise du boulot, j'ai été très déçue , elle m'a donné certains conseils qui m'ont été impossibles â suivre (comme allaiter "au signes d'éveil", ne pas donner de sucette,...). Elle m'a dit que bébé pouvait téter encore 12 fois par jour à 4 mois.J'ai préféré écouter la sage femme qui m'a donné des conseils plus adaptés pour ma part. J'essaye d'habituer bébé à espacer les tétées pour préparer sereinement la reprise du boulot.La lll donne parfois de très bonnes indications mais je pense que chaque maman doit adapter ce qu'on lui propose à son bébé ⯑

  • Claude
    le mardi 06 septembre 2016 à 18:37 Posté par Claude

    Oui, comme dit l'article, "très vite – et de façon quasi miraculeuse pour qui ne l'a pas vécu –, les seins vont s'adapter à ce nouveau rythme."
    Beaucoup de femmes ont réussi à avoir ce rythme différent jours de travail/jours de repos.
    Cela dit, surveillez vos seins le lundi ! Et si à un moment, ils vous semblent tendus, allez peut-être un peu tirer, juste de quoi les rendre à nouveau confortables.

  • Helene
    le mardi 06 septembre 2016 à 15:13 Posté par Helene

    Bonjour !!
    Je suis ravie et vraiment reconnaissante d'avoir trouvé cet article... Ma fille a bientôt 10 semaines et elle est allaitée exclusivement. Je ne reprend le travail que dans deux mois. Elle aura donc environ 17 semaines. Avec la rentrée scolaire, beaucoup commencent à me parler de ma reprise à moi,me disant qu'il va falloir "que je m'y mette" (sous entendu que je commence à l'habituer au biberon puis au lait artificiel).
    L'allaitement se passe tellement bien que je n'éprouve aujourd'hui aucune envie d'arrêter,de ralentir.. Ma sage femme m'a informée de la possibilité de poursuivrez les tétées du matin/soir et du week-end /jours de présence sans souci, j'ai donc fait quelques recherches et je tombe sur votre article..qui remet en cause ce que je pensais savoir !! Il n'y a donc pas besoin d'habituer ma fille a l'avance au lait maternisé ? Je compte reprendre le sport d'ici quelques jours, ainsi c'est le papa qui donnera sûrement des biberons de lait maternel à ma fille si elle réclame en mon absence, elle aura donc déjà vu un biberon..
    Je me posais également la question des tétées du week-end/jours de présence (dans mon cas le lundi car je reprend à 80%).... Le corps ferait donc la différence en quelque sorte entre le week end et la semaine ??? J'avais peur que le fait de la laisser têter le week end à volonté puis d'arrêter la semaine en journée ne perturbé la lactation non ?

    J'attends vos avis et vos expériences, si quelqu'un passe par la !!
    Je termine par une phrase-douceur que ma sage femme m'a dite tout à l'heure "moins vous vous poserez de questionsxmieux votre allaitement se passera".

  • mu
    le jeudi 23 juin 2016 à 16:13 Posté par mu

    Bonjour

    Pourquoi choisir pour illustrer ce thème une (très grande) majorité de représentations de femmes allaitant leur enfant en même temps qu'elles travaillent, alors que cette situation est vraiment une des moins fréquentes ? Il serait plus réaliste de montrer un tire-lait ! De plus, ce ne sont pas les mères qui travaillent dans des bureaux (ainsi que représenté dans l'écrasante majorité des illustrations) qui sont les plus à même d'allaiter en situation de travail, mais celles qui travaillent chez elles ou qui sont à leur compte : il m'est arrivé de rencontrer "à l'œuvre" des commerçantes, une couturière, une éleveuse, mais je n'ai jamais croisé un bébé dans mon entreprise !
    De plus, un peu de variété dans les métiers symbolisés ne nuirait pas à l'information délivrée. On peut poursuivre l'allaitement lorsqu'on est hôtesse de l'air, caissière, conductrice d'engins, cheffe d'entreprise, éducatrice, ostéopathe, avocate...

    Le site étant par ailleurs très bien illustré, si vous trouvez d'autres photos pour agrémenter ces articles de grande qualité, n'hésitez pas !

  • Claude
    le vendredi 29 janvier 2016 à 16:11 Posté par Claude

    Sans doute sous l’action des lipases (la chose est controversée), le lait de certaines femmes prend, après un temps de conservation (que ce soit au réfrigérateur ou au congélateur), une odeur et un goût désagréables qui peuvent entraîner un refus du bébé bien que le lait soit toujours bon nutritionnellement.
    Si l’on est dans ce cas, il suffit, juste après l’avoir tiré, de chauffer le lait à 50-60 degrés (à cette température, les liquides commencent à fumer et à frémir légèrement sur les bords) pendant quelques minutes, et de le refroidir rapidement avant de le congeler ou de le mettre au frigo.
    Il est possible que le refus du bébé d'Alexandra vienne de là.
    Pour ce qui est des coordonnées des lactariums, on les trouve ici : http://sdp.perinat-france.org/ADLF/lactariums_adlf.php#

  • Marie
    le vendredi 29 janvier 2016 à 08:56 Posté par Marie

    Salut,

    Pour répondre à ta question qui semble sans réponse (je ne suis pas de la LLL), sache que j'ai repris le boulot depuis 1 mois et que bébé boit très bien le lait congelé ou frais. Il lui a fallu 2 semaines d'adaptation en plus du mois d'adaptation chez la nounou (donc plus de tétée la nuit pendant ce laps de temps). Pour ma part je n'ai JAMAIS donné le biberon à mon fils, seul son papa et la nounou le lui donne. Il faut bien comprendre qu'il a accepté au début par curiosité et que maintenant, ce n'est plus un jeu, il veut la source si tu es là... c'est bète mais c'est juste ça. Ne t'inquiète pas, il va comprendre tout seul. J'ai eu les même craintes que toi, mais en respirant un grand coup, en se relaxant et en faisant confiance à ton bébé, tu vas voir, tout va bien se passer.
    Le contenu de cet article est vrai pour l'avoir vécu, donc NO SOUCY, RELAX!

    Si par contre tu sens que le lait à une odeur de savon, tu peux le faire frémir. Tu peux consulter en plus de la LLL, le site de Véronique DARMANGEAT qui traite ce sujet: http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/
    En principe, au bout du compte, le bebe boit le lait quand même (Un bébé ne se laisse jamais mourir de faim)
    Bon courage

  • Alexandra
    le mardi 29 décembre 2015 à 18:20 Posté par Alexandra

    Bonjour,
    J'ai besoin de votre aide, parce que je me sens démunie. Je vais devoir rependre le travail au mois de février et je voudrais continuer allaiter ma fille qui aura 3 mois et demi à ce moment-là. J'ai commencé à faire des stocks de lait au congélateur et elle avait déjà bu, mais depuis peu, elle refuse de boire le lait décongelé. Pensez-vous que je devrais insister ou d'essayer de le frémir avant de le congeler ? Si ça va marcher, pouvez-vous me conseiller un lactarium dans le Haut-Rhin pour le lait que j'ai déjà congelé ? Je pleure qu'il y ait l'éventualité de le jeter.
    Merci de tous vos réponses !

Laissez un commentaire

Pour poser une question, n'utilisez pas l'espace "Commentaires" ci-dessous, envoyez un mail à la boîte contact. Merci

La Leche League France et vous

La Leche League France a pour but d’aider, par un soutien de mère à mère, toutes les femmes souhaitant allaiter, en leur transmettant l’art, le savoir-faire de l’allaitement. Ce soutien et cette information passent par des réunions, du soutien par téléphone et par courriel, un forum, un groupe Facebook, des publications, des congrès, des publications et des colloques à destination des professionnels de santé, et ce site, où vous trouverez réponse à toutes vos questions sur l’allaitement.

Les informations trouvées sur le site ne se substituent pas à un avis médical, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

fleche-bleue

Contactez une animatrice

 

Trouvez de l'information

fleche-marron

fleche-grise

Soutenez La Leche League